Aide aux pays les moins avancés : franchir une nouvelle étape

Date d': 
Mercredi, 27 Mars 2019

Mondial | DESA

Le Secrétariat du Comité pour les politiques de développement a lancé un nouvel outil en ligne, Gradjet.org, destiné à aider les officiels des gouvernements des pays les moins avancés (PMA) à comprendre ce qu’il faut pour quitter la catégorie PMA et préparer les actions à venir.

Le site couvre 14 pays sur le point ou ayant tout juste quitté cette catégorie. Les utilisateurs peuvent sélectionner un pays sur un menu déroulant pour arriver sur une page qui montre une radiographie de la situation avant, pendant et après la transition.

Gradjet fournit des informations, des contacts et des suggestions sur les activités à mener à chaque étape. Des utilisateurs ayant un accès privilégié peuvent s’identifier, sauvegarder des informations dans un « panier » qui agit comme un recueil d’information, téléchargeable à tout moment.

Au cours des deux années de consultations internationales pour la création du site, de nombreux utilisateurs potentiels ont dit qu’ils voulaient un outil leur permettant de télécharger facilement les informations sous format Word, pour qu’ils puissent aisément les intégrer dans un document officiel.

“Gradjet est un outil informatif et utile pour gérer le processus de notation. Les informations sont organisées, l’outil est facile d’utilisation », dit Pema Khandu, du Département du commerce du Ministère de l’économie du Bhoutan.

Le site a été développé alors qu’un nombre croissant de PMA atteignent le seuil de la catégorie, que cinq pays ont déjà quitté. L’Angola et Vanuatu quitteront la catégorie respectivement en 2021 et 2020. Trois autres (Bhoutan,  Sao Tome et Principe et les Iles Salomon), la quitteront en 2023-2024, avec quelques autres dont certainement le Bangladesh et la République démocratique populaire lao.

Après avoir quitté la catégorie, les pays risquent de perdre les mesures internationales de soutien tels que la franchise de droits (Duty free), l’absence de quotas sur les marchés étrangers, certaines formes de financement international, l’assistance aux voyages et les conditions privilégiées de leur contribution au budget des Nations Unies.

Certains pays comme le Bangladesh, font du passage dans la catégorie supérieure une étape cruciale dans leur histoire de développement.

“Gradjet donne une valeur ajoutée importante à notre préparation », dit Anwar Hussein de la Division des relations économiques du Ministère des finances du Bangladesh.