Les Casques bleus : 70 ans de service et de sacrifice

Date d': 
Mardi, 29 Mai 2018

Worldwide | iSeek

Le mardi 29 mai, nous commémorerons la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies afin de rendre hommage au personnel civil, policier et militaire pour sa contribution au travail de l’ONU et afin d’honorer la mémoire de ceux qui ont perdu leur vie..

Cette année, nous célébrons le 70e anniversaire des opérations de maintien de la paix. Au cours des 70 dernières années, plus d’un million d’hommes et de femmes ont servi sous le drapeau des Nations Unies dans plus de 70 opérations de maintien de la paix. Plus de 100 000 militaires, policiers et civils de 125 pays participent actuellement à 14 opérations de maintien de la paix.

Dans son message à l’occasion de cette journée (voir la vidéo ci-dessous), le Secrétaire général António Guterres a annoncé qu’il passerait la journée avec les Casques bleus des Nations Unies au Mali pour « exprimer sa solidarité » avec des collègues ciblés par des attaques dans des environnements extrêmement volatiles.

À son retour, il déposera une gerbe en honneur de tous les Casques bleus qui ont perdu la vie sous le drapeau de l’ONU, au Siège de l'Organisation à New York, le vendredi 1er juin. Le même jour, la médaille Dag Hammarskjöld sera décernée à titre posthume aux Casques bleus tombés au champ d’honneur en 2017 (voir le calendrier complet des événements au Siège le 1er juin).of events at Headquarters on 1 June).

« Les soldats de la paix - civils, policiers, hommes et femmes, militaires - sauvent des vies tous les jours. Aujourd’hui, nous honorons ceux qui ont sacrifié leur vie au service de la paix. Leur service et leur sacrifice nous inspirent à travailler plus fort pour soutenir une paix durable dans certains des endroits les plus complexes et les plus difficiles du monde », a souligné Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

Les soldats de la paix sont confrontés à des risques considérables. Depuis 1948, plus de 3 500 membres du personnel ont perdu la vie dans le cadre d’opérations de paix, dont 943 ont été tués par des actes de violence. Depuis 2013, le nombre de victimes a augmenté, avec 195 morts lors d’attaques violentes, plus que pendant toute autre période de cinq ans dans l’histoire des Nations Unies.

Ressources