Lagos:la Déclaration universelle des droits de l’homme en braille

Date d': 
Vendredi, 09 Février 2018

Lagos | UNIC Lagos

Depuis sa rédaction il y a 70 ans, la Déclaration universelle des droits de l’homme est devenue le document le plus traduit du monde. Cependant, il reste du travail à accomplir pour la rendre accessible aux personnes handicapées, notamment les aveugles.

En réponse à la directive du Secrétaire général António Guterres de faire du développement global des personnes handicapées une priorité, le Centre d’information des Nations Unies (CINU) à Lagos au Nigeria, a publié la première version complète de la Déclaration en braille. Cette publication marque le début d’une campagne d’un an de commémoration du 70e anniversaire de l’adoption de ce document.

L’édition en braille a été lancée au siège de la Commission nationale pour les droits de l’homme à Abuja le 11 décembre 2017.

Afin d’en démontrer la facilité de lecture, deux étudiants de l’école pour aveugles d’Abuja, Jacinta Odili et Honesty Ayama, ont lu les articles 1 et 7.

« En renforçant les efforts pour que personne ne soit laissé pour compte et accroitre l’accès universel à la Déclaration, le CINU de Lagos a décidé de publier la version braille de la Déclaration universelle des droits de l’homme », a dit Edward Kallon, Coordonnateur résident du système des Nations Unies au Nigeria.

« Nous connaissons la déclaration en langage des signes ou en version audio. Mais cette version en braille est certainement la première du genre », a-t-il ajouté.

S’adressant à un groupe d’étudiants, le Directeur du CINU a dit que la version braille « visait à renforcer l’unité dans la diversité et accroitre le sentiment des personnes aveugles d’être incluses dans la société, dont les droits sont inscrits dans la Déclaration ».

Dayo Akpata,de la Fédération des personnes non-voyants ; Christopher Thornley, Haut-Commissaire du Canada au Nigeria; et Oti A. Ovrawah, Secrétaire exécutive par intérim dela Commission nationale des droits de l’homme participaient à la cérémonie.

La Déclaration universelle des droits de l‘homme a été adoptée par l’Assemblée générale à Paris le 10 décembre 1948, comme une norme pour tous les peuples et les nations du monde.