Les TIC, outil crucial pour une réunion de haut niveau en Somalie

Date d': 
Lundi, 25 Septembre 2017

Mogadishu | OICT | DM

La préparation d’une table ronde de haut niveau pour traiter de la sécheresse sévère qui affecte des millions de Somaliens a posé un certain nombre de challenges logistiques.

Les discussions devaient avoir lieu dans l’aéroport international de Mogadiscio, dans les locaux de la Mission de l’Union africaine pour la Somalie (AMISOM). Trente-trois délégations représentant le Gouvernement fédéral de Somalie, les gouvernements des états fédéraux de Somalie, les pays partenaires, l’Union africaine et les Nations Unies devaient y assister, avec des représentants de la société civile, des communautés confessionnelles et du secteur privé.

Les deux principaux défis étaient l’absence d’installations pouvant hébergées une conférence et la connectivité du fait de l’isolement de l’endroit.

La Division des services de conférences de l’office des Nations Unies à Nairobi (ONUN) a proposé de fournir des équipements de conférence et d’interprétation simultanée pour la réunion.

Dans un délai très court, l’Unité des technologies de l’information et des communications de la Division des services de conférence s’est attelée à la tâche. Une équipe de trois techniciens ont emmené 500 kilos d’équipement (un système de conférence avec unités d’interprétation, des récepteurs dans fil, des casques d’écoute et un système portatif pour les annonces publiques) à Mogadiscio.

En seulement deux jours, l’équipe est arrivée en Somalie, a mis en place et testé l’équipement. Leur travail a permis à la réunion d’avoir lieu.

Ce succès souligne la collaboration continue entre le Bureau de l’informatique et des communications (OICT) du Département de la gestion et le Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences (DAGGC) pour améliorer l’appui aux conférences dans l’ensemble du Secrétariat.

A l’issue de cette réunion, Peter de Clercq, Représentant spécial adjoint et Coordonnateur résident pour la Somalie a remercié la Directrice générale de l’ONUN, Mme Sahle-Work Zewde, pour la qualité du soutien que la Division des services de conférences a apporté.