Le SG lance sa stratégie globale sur la parité entre les sexes

Date d': 
Jeudi, 14 Septembre 2017

Le 13 septembre de 2017, le Secrétaire général António Guterres a lancé sa nouvelle stratégie sur la parité entre les sexes, dans le cadre d’une campagne à l’échelle du système pour faire de cette question une priorité aux Nations Unies.

La stratégie est un élément central des efforts de la réforme générale qu’il a mise en place, en accord avec son engagement pour moderniser l’Organisation.

La stratégie fournit une feuille de route pour atteindre la parité aux niveaux supérieurs de notre leadership d'ici 2021 et, au bout du compte, en 2028 à tous les niveaux. Atteindre la parité est une priorité, non seulement en tant que droit humain de base, mais aussi essentielle pour l’efficacité, l’impact et la crédibilité des Nations Unies.

« Cet objectif ne se limite pas seulement aux chiffres, mais vise à transformer notre culture institutionnelle, afin que nous puissions profiter et capitaliser sur notre plein potentiel. Il s’agit de créer un environnement de travail qui valorise l’égalité, éradique les préjugés et inclut tout le personnel », souligne le Secrétaire général.

La stratégie globale sur la parité entre les sexes est exhaustive et se définit comme un cadre pour guider les efforts du système. Elle traite en particulier des objectifs et de la responsabilisation, des mesures spéciales, de la création d’un environnement propice, des nominations de haut niveau, et des cadres de mission. La stratégie « équilibre responsabilisation et avantages, et fournit des outils positifs pour valoriser et encourager le personnel et la direction ».

Une attention particulière est portée sur le besoin d’accroitre le recrutement et l’avancement des femme – spécialement aux postes de management de moyen et haut niveau, où les lacunes sont les plus criantes et où le ‘plafond de verre’ persiste.

Afin d’atteindre une main d’œuvre inclusive, les Nations Unies doivent s’attacher à attirer, retenir et motiver des personnels de grande qualité – hommes et femmes - et créer un environnement propice pour qu’ils déploient leur plein potentiel. Cela impliquera l’utilisation plus positive de l’aménagement des modalités de travail, l’étendue du congé parental, et l’équilibre entre les engagements personnels, familiaux et professionnels.

La responsabilité de la mise en place des étapes de la stratégie est désormais dévolue aux entités qui doivent développer des nouvelles stratégies, ou revoir celles déjà en place, avant la fin de l’année. La responsabilité appartient à chaque individu, des managers recruteurs aux ressources humaines, et du personnel à la direction, de construire une organisation inclusive, respectueuse et égale.

Message vidéeo du SG
Stratégie sur la parité des sexes