Women Signal Officers: A portrait of Aigie Rose Okungbowa

Date d': 
Mardi, 09 Mai 2017

Les femmes dans les armées jouent un rôle important dans les opérations de maintien de la paix. Cette nouvelle série aborde les expériences de femmes officiers des transmissions dans le maintien de la paix.

La présence de femmes dans les armées jouent un rôle important dans les opérations de paix, notamment pour sensibiliser aux questions relatives aux femmes sur les théâtres d’opération, pour aider à prévenir les exploitations et les abus sexuels des populations locales, et pour améliorer l’efficacité des opérations. Cette série présente le portrait de quelques-unes de ces femmes.

Aigie Rose Okungbowa (Nigeria)

J’ai 25 and d’expérience en tant que transmetteurs dans l’armée nigériane. J’ai aussi servi à trois occasions comme Soldat de la paix dans la mission de l’ONU au Liberia (MINUL).

Dans ces différentes affectations, j’ai servi au quartier général des forces ou de secteur comme chef du Centre de communication.

J’ai choisi de servir dans l’armée pour le professionnalisme et les valeurs fondamentales. Ce qui m’a attirée dans les transmissions, c’est ma passion pour connecter les gens.

En tant que femme, j’ai voulu acquérir des connaissances et des informations et ne pas simplement me limiter aux tâches traditionnellement dévolues aux femmes. Etre transmetteur peut être un défi, du fait que les hommes dominent n nombre, et que les femmes peuvent parfois être discriminées.

Vous devez aussi être capable d’avoir plusieurs casquettes et jongler entre le fait d’être un soldat et faire carrière, et dans le même temps, être une épouse et une mère.

Je suis fière de pouvoir dire que, grâce à la détermination et à l’effort, j’ai pu accomplir les deux. Cette formation pour les femmes m’a permis d’acquérir la maitrise des dernières technologies utilisées dans les missions. Avec ces connaissances, ajoutées à mes compétences en radio, je serai capable d’être encore meilleure sur le terrain.

Si j’en ai l’opportunité, j’aimerais participer à une formation des formateurs et transmettre mes connaissances à ceux qui pourraient en bénéficier.

Afin de responsabiliser les femmes qui servent dans les transmissions des forces militaires et policières (Spécialistes des technologies de l’information et des communications), l’Académie des transmissions des Nations Unies du Centre de services régional des Nations Unies à Entebbe a mis en place un programme : le Women’s Outreach Course

Auparavant sur iSeek :

Femmes officiers des transmissions: des atouts sur le terrain