UNMAS : le rôle crucial des femmes dans la lutte antimines

Date d': 
Mercredi, 26 Avril 2017

New York | SLAM

Le 21 mars 2017, le Service de la lutte antimines de l’ONU (United Nations Mine Action Service ou UNMAS) a organisé un événement en marge de la 61e session de la Commission de la condition de la femme, sur la façon dont l’engagement des femmes dans la lutte contre les mines ont à la fois amélioré l’efficacité des opérations de lutte antimines et les conditions économiques et sociales de ces mêmes femmes..

La session « Les femmes dans la lutte contre les mines » était présidé par Llorenty Solíz, Représentant permanent de la Bolivie auprès des Nations Unies. Le panel était composé de trois femmes qui ont su briser les barrières culturelles et poursuivi des carrières internationales dans ce domaine.

Des vidéos ont permis aux participants d’entendre les voix de femmes sur le terrain : ‘Women in Mine Action’ et  ‘Betty’ (cette dernière vidéo dressait le portrait d’une femme démineur du Soudan du sud)

Nathalie Ochoa, en charge des opérations et de la formation du programme UNMAS en Colombie, a parlé de son expérience personnelle en tant que première femme de son pays à mener des activités de déminage. Elle est actuellement en charge de l’appui de l’Autorité nationale colombienne et des ONG qui mènent des opérations dans le pays.

« [En Colombie] … le déminage humanitaire sera un élément crucial pour mettre fin aux violences et porter créer la base d'un accord de consolidation de la paix. Je suis fière d’être une femme engagée dans la lutte contre les minces », a-t-elle dit.

Abigail Hartley, chef de la sensibilisation et de la communication à UNMAS, a présenté les recherches récentes du Programme Genre et lutte contre les mines, qui montrent que les femmes en Colombie et au Liban sont de plus en plus respectées du fait de leur engagement dans la lutte contre les mines, à la fois dans leur famille et dans leur communauté où elles ont un rôle de modèle.

Une session de questions-réponses a suivi le débat, qui portait notamment sur les besoins des mères qui travaillent contre les mines et la pertinence de la diversité géographique des personnel pour relever les défis culturels au profit des femmes qui œuvrent dans ce domaine.

Cette année, le Service de lutte antimines de l’ONU, créé en 1997 pour coordonner la lutte contre les mines,  célèbre ses 20 ans. Rendez-vous sur le site d’UNMAS pour en savoir plus, ou suivez-nous grâce au hashtag #UNMAS20.