Tenir sa promesse : la fin des violences contre les enfants

Date d': 
Lundi, 22 Juillet 2019

Lundi 22 juillet 2019 | New York | RSSG chargé de la question de la violence à l'encontre des enfants 

Lors du lancement du rapport par la nouvelle Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question de la violence à l'encontre des enfants, Najat Maalla M’jid, les enfants présents ont demandé aux partenaires du Programme 2030 de les inclure dans les décisions politiques les concernant.

« Rien pour nous, sans nous ! », a dit Luis, un jeune activiste chilien devant la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore ; la RSSG Najat Maalla M’jid ; la Directrice général adjointe de l’UNESCO pour l’éducation, Stefania Giannini ; de nombreux représentants des Etats Membres.

Trois jeunes filles se sont jointes à lui pour parler des questions qui touchent leurs communautés en Mongolie, au Lesotho et en Indonésie, dont la violence contre les enfants migrants, les pratiques néfastes comme le mariage des mineures et le changement climatique. Leurs vues reprenaient les conclusions majeures du rapport qui établit que plus d’un milliard d’enfants – soit la moitié d’entre eux – subissent des violences.

Le rapport estime aussi que trois enfants de moins de 5 ans sur quatre subit une discipline agressive de la part des gardiens et que presqu’un tiers des enfants scolarisés ont été victimes d’intimidation par leurs pairs au cours du mois dernier.

Dans l’introduction du rapport, le Secrétaire général António Guterres a rappelé que la violence contre les enfants « est une urgence silencieuse qui doit cesser », et s’est engagé a poursuivre une politique de tolérance zéro dans la promotion du Programme de développement durable.

Le rapport Keeping the promise: ending violence against children by 2030 rassemble les analyses d’experts engages à tenir la promesse inscrite dans la Convention sur le droits des enfants le traité des droits de l’homme le plus ratifié dans l’histoire : protéger l'enfant contre toute forme de violence.