SG:une nouvelle stratégie de lutte contre l’exploitation sexuelle

Date d': 
Jeudi, 09 Mars 2017

Global | Secretary-General

Le Secrétaire général a publié aujourd’hui son rapport sur Les mesures spéciales pour la protection contre l’exploitation et les atteintes sexuelles : une nouvelle approche, qui définit sa nouvelle stratégie pour lutter contre l’exploitation et les atteintes sexuelles.

Comme le dit le Secrétaire général dans son message vidéo : «L’immense majorité des troupes et du personnel de l’ONU font leur travail avec fierté, dans la dignité et dans le respect des populations qu’ils aident et qu’ils protègent, bien souvent dans des conditions difficiles et dangereuses et au prix de nombreux sacrifices personnels. Pourtant, notre Organisation continue de faire face au fléau de l’exploitation et des atteintes sexuelles, et ce en dépit des efforts importants faits depuis de nombreuses années pour remédier au problème. Il nous faut changer de stratégie ».

La stratégie du Secrétaire général contient des recommandations dans quatre domaines : faire des droits et de la dignité des victimes notre priorité ; s’attacher à mettre fin à l’impunité des coupables de crimes et d’agressions ; s’appuyer sur l’expérience et l’avis des victimes, de la société civile, des populations locales et d’autres acteurs concernés pour renforcer et améliorer notre action ; et : informer et partager les bonnes pratiques pour mettre fin à ce fléau.

De nouveaux mécanismes seront mis en place pour faire respecter la politique des lanceurs d’alerte et pour protéger les membres du personnel qui rendront compte de cas d’exploitation et d’atteintes sexuelles. Les hauts responsables recevront des instructions, dans l’ensemble du système, pour faire parvenir des lettres formelles à leurs organes directeurs, assurant que toutes les allégations ont été rapportées et que des actions appropriées ont été prises. Des mécanismes initiaux de vérification préalable au recrutement et à l’extension de contrats existants seront renforcés et un système sera mis en place pour s’assurer que les individus dont les contrats auront été rompus dans une entité du système du fait d’allégations démontrées d’exploitation et d’atteintes sexuelles, ne seront pas employés à nouveau par une autre entité du système des Nations Unies.

Toutes les personnes assignées à des activités des Nations Unies sur le terrain devront porter la carte « No excuses » qui rappelle nos règles et les procédures pour rendre compte d’allégations. Une nouvelle attestation annuelle écrite sera développée pour tous les employés, qui confirmera qu’ils ont bien lu et compris le Code de conduite des Nations Unies et les conséquences en cas de non-respect de ce Code. La formation sur la lutte contre l’exploitation et les atteintes sexuelles sera obligatoire pour toutes les catégories de personnel, à l’échelle du système.

Enfin, comme cela est confirmé par les données disponibles dans ce rapport, la grande majorité des victimes d’exploitation et d’abus sexuelles sont des femmes et des filles. Le Secrétaire général est convaincu que l’augmentation du nombre de femmes participant aux activités des Nations Unies, notamment sous l’uniforme, aidera grandement les efforts des Nations Unies pour prévenir et répondre aux cas d’exploitation et d’atteintes sexuelles – qui trouvent leurs racines profondes dans le déséquilibre entre les genres et la discrimination. Les Nations Unies doivent, avant tout, faire plus pour promouvoir l’émancipation des femmes et la représentation équilibrée des sexes.

Le Secrétaire général appelle toutes les parties à atteindre ces objectifs ensemble. « Engageons-nous dans ce combat pour toutes celles et ceux qui comptent sur l’ONU pour leur apporter l’aide et la protection indispensables à leur survie, mais aussi pour les dizaines de milliers de membres du personnel de l’ONU qui, partout dans le monde, viennent en aide aux populations avec courage et portent haut les idéaux les plus nobles de l’Organisation ».

Pour la version intégrale du message du Secrétaire général, regardez les vidéos ci dessous :