MINUSS : pas de seconde chance pour les cas d’abus sexuels

Date d': 
Mardi, 03 Octobre 2017

Juba | UNMISS

Il n’y aura pas de seconde chance pour les personnels des Nations Unies coupables d’avoir commis un acte d’exploitation ou d’atteintes sexuelles, comme le stipule une campagne nouvellement lancée pour prévenir et répondre à ce genre de crimes au Soudan du sud.

La prévention et une réponse forte aux cas d’exploitation et d’atteintes sexuelles est une priorité pour la Mission des Nations Unies au Soudan du sud (MINUSS), qui a lancé une nouvelle campagne basée sur la « tolérance zéro » prônée par le Secrétaire général des Nations Unies. Le chef de la mission a déclaré qu’il n’y aurait « aucune seconde chance » pour les coupables.

La campagne vise à mettre les droits des victimes au cœur des efforts et à renforcer les investigations pour une plus grande transparence.

Lors d’une session de formation des officiers de police de la MINUSS sur les normes d’intégrité, la Chef de l’équipe Conduite et discipline, Mme Mumbi Mathangani, a insisté sur le fait que tous les personnels doivent comprendre que les actes d’exploitation et d’atteintes sexuelles sont des violations graves des droits humains qui requièrent une réponse forte et rapide.

« Nous approche du Secrétaire général : tolérance zéro et pas d’excuse. Selon David Shearer, Représentant spécial du SG, ce que nous disons c’est qu’il n’y a pas de seconde chance : si vous commettez un tel acte, c’est fini ».

Les Nations Unies ont mis en place un base de données mise à jour en permanence sur les cas d’inconduite qui permet aux missions et au Siège de New York de partager des informations sur de tels cas qui concernent le personnel de l’Organisation.

Mumbi Mathangani insiste sur le fait que les informations de la base de données « n’expirent pas. Une fois qu’elles sont rentrées, elles y restent tout simplement […] ces informations seront partagées largement au sein de la famille des Nations Unies mais aussi avec le Gouvernement ».

Pour s’assurer que tout le personnel de la MINUSS connait et respecte les plus hautes normes de conduite et d’intégrité, l’équipe de conduite et discipline distribuera les cartes ‘pas d’excuse’ qui contiennent les informations sur la façon de rapporter un cas et insistent sur la responsabilité de rendre compte. Elles viennent en complément des formations obligatoires fournies à tous les personnels du terrain.