Le monde en orange : Generation Equality contre le viol

Date d': 
Mardi, 26 Novembre 2019

Lundi 25 novembre 2019 | Mondial | ONU Femmes 

Viol… un simple mot dont l’impact dévastateur s’étend sur des décennies, voire des générations.

Le viol détruit les corps et les esprits, et met la paix en danger. S’il n’est pas puni ou est banalisé, il favorise l’installation d’une culture dans laquelle la violence sexuelle est normalisée, les femmes et les filles ne sont pas traités à l’égal de l’homme et les communautés et nations sont brisées.

Par des mots, des actions ou des inactions, des lois discriminantes, la clémence envers les auteurs ; par les médias que nous consultons, les blagues auxquelles nous rions et les attitudes que nous ne réprouvons pas, nous devenons une partie de la culture qui banalise le viol.

Pour les 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes, et sous les auspices de la campagne Generation Equality, la campagne « Tous UNiS, d’ici à 2030, pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes » appelle tout le monde, quels que soient leurs horizons ou leur génération, à prendre une position forte contre le viol.

« Si je devais voir un de mes vœux exaucés, ce serait la disparition complète du viol. Ceux qui utilisent le viol comme arme de guerre savent parfaitement combien c’est traumatisant et annihilant. Le viol a un coût intolérable pour la société. Aucune génération future ne devrait avoir à vivre avec l’héritage du viol », a dit Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU femmes.

Joignez-vous à nous ! montrez votre soutien sur les médias sociaux en partageant photos, messages et vidéos, et en utilisant les hashtags #OrangeTheWorld and #GenerationEquality. Vous pouvez également télécharger et partager le matériel visuel disponible ICI.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site d’ONU Femmes.