L’APNU lance la série de timbres « Espèces menacées »

Date d': 
Jeudi, 11 Mai 2017

Global | APNU

L’Administration postale des Nations Unies (APNU) émet, le 11 mai 2017, douze nouveaux timbres consacrés aux espèces menaces.

Depuis plus de 20 ans, l’APNU émet des timbres pour mettre en lumière l’importance de la protection des espèces menacées de la faune et de la flore dans le monde.

Pour cette série 2017, l’APNU présente une variété d’espèces ajoutées ou mises à jour dans les annexes de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), soutenu par la Conférence des parties (CoP17).

Les timbres émis ont une valeur faciale de 1,15 dollars américains et de 0,80 euros, et chaque planche montre un groupe de quatre espèces menacées. Les espèces en questions sont : le gecko Masobe, le requin-renard, le poisson-ange doré, le cactus hameçon de Blaine, le caméléon pygmée, la raie Manta, le baobab de Grandidier, la grenouille verte fouisseuse (Scaphiophryne marmorata), la chèvre du Caucase oriental, le nautilus,le gingembre du Natal et le gecko nain de William.

L’APNU s’est associé avec Romfilatelia, la compagnie d’émission philatélique roumaine, pour émettre une planche « Premier jour ». L’APNU lance aussi des cartes et enveloppes sur les espèces menacées pour accompagner sa série de timbres.

Rorie Katz, de l’équipe graphique de l’APNU, a dessiné les timbres de cette série.

Pour acheter ces timbres, ainsi que tous les autres produits de l’APNU, rendez-vous sur unstamps.org. Vous pouvez aussi visites les boutiques de l’APNU à New York, Genève et Vienne.

Suivez l’APNU sur FacebookTwitterPinterest et Instagram.