Exploitation et atteintes sexuelles: une nouvelle approche

Date d': 
Vendredi, 05 Mai 2017

Global | DM

« Affirmons-le d’une seule voix : nous ne tolèrerons pas que quiconque commette ou cautionne des actes d’exploitation et d’atteintes sexuelles. Nous ne laisserons personne recouvrir ces crimes du drapeau bleu de l’ONU. Chacune des victimes mérite que justice soit faite ; chacune des victimes mérite notre soutien sans faille. Ensemble tenons cette promesse », a déclaré le Secrétaire général António Guterres dans un message vidéo spécial enregistré le 9 mars.

Depuis sa prise de fonction au début de l’année, le Secrétaire général a fait de la prévention de l’exploitation et des atteintes sexuelles une de ses priorités majeures. Son rapport sur les « Mesures spéciales pour la protection contre les exploitations et les atteintes sexuelles : un nouvelle approche (A/71/818 – en anglais) souligne quatre  principaux domaines d’action : faire des droits et de la dignité des victimes notre priorité ; mettre fin à l’impunité des coupables de crimes et d’agression ; s’appuyer sur l’expérience et l’avis des victimes, de la société civile, des populations locales ; informer et partager les bonnes pratiques pour mettre fin à ce fléau.

Grâce à des données collectées dans l’ensemble du systèmes des Nations Unies, l’ONU connait 145 allégations d’exploitation et atteintes sexuelles commises par le personnel en 2016, dont 65 impliquant des personnels civils et 80 des personnels en uniforme. Le Secrétaire général déclare que c’est un problème qui soit être traité à l’échelle du système. Pour ce faire, une nouvelle stratégie est mise en place pour aligner, renforcer et appliquer les mesures de prévention, de réponse et de responsabilisation.

La première de ces initiatives est la mise en place d’une formation « Prévention de l’exploitation et des atteintes sexuelles par le personnel de l’ONU » sur inspira.un.org qui est désormais obligatoire pour tous les personnels de l’ONU et autres, qu’ils servent au Siège, dans d’autres lieux d’affectation ou partout dans le monde sous la bannière des Nations Unies.

Cette nouvelle formation en ligne a été développée par le Département de l’appui aux missions avec le financement du Gouvernement du Japon, et se base sur des scénarii, des études de cas et des courtes vidéos. Une brève évaluation est demandée pour la finalisation de la formation. Cette formation est disponible en anglais pour le moment mais est en cours de traduction dans les cinq autres langues officielles de l’Organisation. Des efforts sont entrepris pour la traduire dans les langues des pays contributeurs de troupes et de police.

Pour suivre la formation sur inspira.un.org -> My Learning -> rechercher :

· LMS-2398 (obligatoires pour les membres du personnel)

· LMS-2399 (obligatoire pour les managers et les commandants)

Pour plus d’information sur les efforts entrepris à l’échelle du système pour prévenir l’exploitation et les atteintes sexuelles, rendez-vous sur https://iseek.un.org/sexual-exploitation-and-abuse

Regardez la vidéo de présentation de la formation ICI: (https://youtu.be/2i62AxUFXzE)