Des outils innovants pour lutter contre le crime organisé

Date d': 
Mardi, 18 Juillet 2017

OICT | DM

Le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme pose de graves menaces sur la sécurité et la stabilité des institutions financières dans le monde. Un système d’analyse du renseignement développé par le Pôle applications de Vienne (Enterprise Application Centre in Vienna ou EAC-VN), goAML, fait partie de l’arsenal que les Etats Membres utilisent pour lutter contre ces menaces croissants..   

Le Bureau de l’informatique et des communications (OICT) et l’Unité de renseignement financier des Pays-Bas ont co-organisé la 4e réunion du groupe des utilisateurs internationaux (International User Group Meeting ou IUGM4) de goAML au Siège de l’Organisation, les 31 mai au 1er juin 2017.

Bien que cela ait été une réunion à huis clos, les Etats membres ont été invités à suivre une session d’information ouverte sur « Le plan d’action numérique des Nations Unies et  la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme » lors de la première journée. Mme Atefeh Riazi, Sous-Secrétaire générale et chef d’OICT, a parlé de la façon dont le Plan d’action numérique pouvait renforcer l’Organisation, faciliter son travail et l’aider à remplir ses mandats tels que la lutte contre le crime organisé.

Soixante-quinze participants venant de 35 pays ont assisté à la réunion, dont le sujet était les progrès faits dans le design, la mise en place et le développement de goAML. L’impact de la technologie – ses promesses et les effets potentiellement néfastes pour la société – était aussi à l’ordre du jour.

Mme Riazi était accompagnée de Hennie Verbeek-Kusters, en charge de la présidence du groupe des utilisateurs internationaux et chef de l’unité de renseignement financier des Pays-Bas, et de Macs Maboka, de l’Unité de renseignement financier de l’Afrique du Sud. Ils ont abordé l’importance du renseignement financier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, ainsi que de leur expérience d’utilisateurs de goAML.

Logiciel utilisés par les unités de renseignement financier des Etats Membres, goAML fait partie de goPortfolio software suite, un ensemble de logiciels destiné à aider les Etats membres dans leur lutte contre le crime organisé.

Pour en savoir plus et suivre les progrès faits dans le développement des applications, suivez le Hashtag @goPortfolio sur Twitter