United Nations Welcome to the United Nations. It's your world.

S.E.M. Tanoh-Boutchoué reçoit en audience S.E.M. Marc Pecsteen, Représentant Permanent de Belgique auprès de l'ONU

Date d': 
Jeudi, 07 Décembre 2017

Son Excellence Monsieur Tanoh-Boutchoué a reçu en audience, Le 7 décembre 2017, Son Excellence Monsieur Marc Pecsteen, Représentant Permanent du Royaume de Belgique auprès des Nations Unies.

Les échanges ont porté sur la candidature de la Belgique pour un siège de membre non permanent au Conseil de Sécurité pour la période 2019-2020, et l’organisation d’un événement, en partenariat avec la Côte d’Ivoire, sur les Opérations de Maintien de la Paix dans le Sahel.

Abordant le premier point, l’Ambassadeur de Belgique a dit être venu solliciter le soutien de la Côte d’Ivoire à la candidature de son pays. Il a rappelé à cet égard l’accord de soutien réciproque existant entre la Côte d’Ivoire et la Belgique lors des élections pour l’entrée de notre pays au Conseil de Sécurité en juin 2017.

Il importe de souligner que la Belgique est en compétition pour ce siège avec l’Allemagne et Israël.

Concernant le deuxième point, Son Excellence Monsieur Marc Pecsteen a indiqué l’intention de son pays d’organiser dans le cadre de la campagne pour son entrée au Conseil de Sécurité, entre fin janvier et début février 2018, un événement en partenariat avec la Côte d’Ivoire sur les Opérations de Maintien de la Paix dans le Sahel.

 Selon le Représentant de la Belgique, il s’agira de mener des réflexions sur les leçons apprises notamment dans les situations de sortie de crise et, de réintégration de rebelles en vue de partager sa riche expérience.

En retour, l’Ambassadeur Tanoh-Boutchoué a tenu à rassurer son hôte quant au respect de l’accord de réciprocité. Il a saisi l’occasion, pour rappeler les excellentes relations qui existent entre les deux pays, évoquant à cet égard, la visite mémorable effectuée en Côte d’Ivoire, en octobre dernier, par la Princesse Astreed, accompagnée de près de 200 opérateurs économiques belges. Cela, a fait remarquer l’Ambassadeur Tanoh-Boutchoué, constitue un gage de confiance et de solidarité qui mérite tout aussi de la part de la Côte d’Ivoire qu’il convient d’exprimer à l’occasion de la candidature belge.