United Nations Welcome to the United Nations. It's your world.

Projet de Résolution "Coopération entre l'Organisation des Nations Unies et l'Organisation de la Coopération Islamique"

Date d': 
Mercredi, 06 Décembre 2017

S.E.M. Bernard TANOH-BOUTCHOUE, Ambassadeur Représentant Permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Nations Unies, a fait une déclaration ce mercredi 06 décembre 2017, devant l’Assemblée Générale des Nations unies, au cours de laquelle, s’adressant à l’Assemblée au nom du Groupe des Etats Memmbres de l’OCI, il a présenté le projet de résolution A/72/10 intitulé : « Coopération entre l’Organisation des Nations Unies et l’Organisations de la Coopération Islamique ».

Ce projet réaffirme en particulier la vision commune des deux entités dans les domaines de la prévention et du règlement des conflits, du maintien de la paix, de la médiation et de la Diplomatie préventive.

  Il souligne également le renforcement de la coopération entre l’ONU et l’OCI dans divers domaines, notamment politique, économique, social, humanitaire, culturel et scientifique.

  Ce projet se félicite, par ailleurs, du ferme engagement des deux organisations en faveur de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, ainsi qu’en faveur de la promotion du processus de paix au Moyen-Orient.

 Contrairement aux années précédentes, le projet a été mis aux voix a la demande  la Délégation de la Syrie. La Délégation syrienne qui est actuellement suspendue des activités de l’OCI, justifie en effet son initiative par le fait que cette organisation est en train de dévoyer la cause même de son existence.

Pour leur part, l’Union Européenne et les Etats-Unis on vote en faveur du projet, mais ont émis des réserves sur certaines dispositions.

Soumis à un vote enregistré, le projet de résolution (A/72/L.10) fût adopté par 92 voix pour; 0 contre et 4 abstentions de la part d’Israël, de l’Inde, de l’Arménie et de la République Arabe Syrienne.

Ci-dessous, le texte intégrale de la déclaration de S.E.M. Bernard TANOH-BOUTCHOUE devant l'Assemblée Générale avant l'adoption de ce projet de résolution..

 

Monsieur le Président,

 

En ma qualité de Représentant de Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères de Côte d’Ivoire, Président du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères des Pays Membres de l’Organisation de Coopération islamique (OCI), Président du Groupe des Pays Membres de l’OCI à New York, j’ai le plaisir de présenter le Projet de Résolution A/72/L.10, intitulé « Coopération entre l’Organisation des Nations Unies et l’Organisation de la Coopération islamique ».

 

Le Projet de Résolution susmentionné est conforme à l’Esprit et aux Objectifs de la Résolution 3369 (XXX), du 10 octobre 1975, ainsi qu’à la Mission énoncée dans ce Texte, aux termes duquel l’Assemblée décide d’inviter l’Organisation de la Coopération islamique, à participer aux Sessions et aux Travaux de l’Assemblée générale, et de ses Organes subsidiaires, en qualité d’Observateur.

 

Monsieur le Président,

Dans son Préambule, le Projet de Résolution réaffirme les Objectifs communs de l’Organisation de la Coopération islamique, et de l’ONU, en matière de Prévention des conflits, d’Instauration d’un climat de confiance, de Maintien de la paix, de Règlement des conflits, de Relèvement après les conflits, de Médiation et de Diplomatie préventive, notamment dans des situations de conflit concernant des Communautés musulmanes.

 

En outre, le Projet de Résolution souligne que les deux Organisations souhaitent renforcer leur Coopération dans les Domaines politique, économique, social, humanitaire, culturel et scientifique, ainsi que dans la Recherche commune de solutions à des problèmes mondiaux, tels que, ceux ayant trait à la Paix et à la Sécurité internationales, au Désarmement, à l’Autodétermination, à la Promotion d’une culture de paix grâce, au dialogue et à la coopération, à la Décolonisation, aux Droits fondamentaux de la personne, au Développement socioéconomique, et à la Lutte contre le Terrorisme international. Il se félicite des initiatives lancées en faveur du Dialogue œcuménique par les deux Organisations et de la Coopération qui existe entre l’Organisation de la Coopération islamique et le Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (ocha).

 

Monsieur le Président,

Dans son Dispositif, le Projet de Résolution se félicite de l’Engagement ferme de l’Organisation de la Coopération islamique, en faveur de la Lutte contre l’Extrémisme violent et le Terrorisme ; que les deux Organisations aient un but commun, celui de promouvoir et de faciliter le Processus de Paix au Moyen-Orient; et de la coopération qu’ont établie les deux Organisations pour lutter contre l’Intolérance et la Stigmatisation qui visent certaines personnes, en raison de leur religion ou de leurs croyances.

 

Aujourd’hui, nous constatons l’Importance et l’Utilité croissantes de la coopération dynamique entre l’ONU et l’Organisation de la Coopération islamique. Il est clair que face à des conflits anciens et nouveaux, la coopération entre les deux organisations revêt une importance stratégique.

 

À titre de conclusion, je saisis cette occasion pour exprimer ma profonde gratitude aux Délégations qui ont travaillé, avec diligence, à l’élaboration de ce Projet de Résolution.

 

Je prie maintenant tous les États Membres de l’Assemblée générale d’adopter, par consensus, le Projet de Résolution publié, sous la Cote A/72/L.10.

 

 

Je vous remercie.