United Nations Welcome to the United Nations. It's your world.

Conseil de Sécurité


L'ELECTION AU CONSEIL DE SECURITE

Avec 189 voix sur un total de 192, la Côte d’Ivoire fût élue le vendredi 2 juin 2017, en qualité de Membre Non Permanent lors de la 86ème Assemblée plénière de 71ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Ainsi, pour la 3ème fois de son histoire, la République de Côte d´Ivoire, cette fois sous l´égide de S.E. Alassane OUATTARA, fera entendre sa voix au Conseil de sécurité à partir du 1er janvier 2018.

Sous la présidence du Président Félix Houphouët BOIGNY, la Côte d’Ivoire siégea une première de 1964 à 1965 puis une seconde fois de 1990 à 1991.

Vingt-cinq ans après sa dernière participation, la Côte d’Ivoire a fait entendre à la communauté des Nations, son ardente volonté d’assumer les responsabilités qui lui incombent sur le plan international, notamment de partager son expérience acquise dans le cadre de la coopération avec l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire.

A travers cette élection au Conseil de sécurité, la Côte d’Ivoire entend contribuer à l’édification d’un monde de paix, de stabilité et de sécurité en vue d’un développement harmonieux des nations. Il est évident que le pays dont la religion est la culture de la paix privilégiera au cours de son mandat, la promotion de la paix et du dialogue comme moyens essentiels pour la prévention et la résolution des conflits en vue de garantir la paix et la sécurité internationales de même que le développement économique des Etats.

Conformément à ses engagements, la Côte d’Ivoire mettra un point d’honneur au renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique et au rayonnement du continent dans le monde.

 


S.E.M. MARCEL AMON TANOH, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, SUR LES  PRIORITES DE LA CÔTE D'IVOIRE AU SEIN DU CONSEILDE SECURITE

"Nous souhaitons vivement partager l’expérience que nous avons acquise au cours de cette période, en la mettant au service de notre continent, qui abrite encore malheureusement le plus grand nombre d’Opérations de maintien de la paix des Nations Unies et domine l’Agenda du Conseil de Sécurité. Il s’agit de contribuer à l’évolution nécessaire du concept des opérations de maintien de la paix et de la sortie de crise des Nations Unies.

Nous entendons principalement partager les leçons de notre réussite dans les domaines de la Démobilisation, Désarmement, Réinsertion (DDR) des ex-combattants, de la RSS et de la réconciliation nationale et la cohésion sociale.

Il y a à peine un an, le 13 mars 2015, la Côte d’Ivoire, à la suite de nombreux autres pays, a été victime d’un attentat terroriste qui a fait 19 morts dans la ville balnéaire de Grand Bassam. Face à cette menace grave pour la paix et la sécurité dans le monde, mon pays entend, dans le cadre de sa présence au Conseil de Sécurité, Contribuer à la lutte et à la mobilisation internationale contre le terrorisme, et promouvoir la prévention des conflits"

                                                                                                                                                                                 New York, 12 avril 2017

 


 

►LE MANDAT DU CONSEIL DE SECURITE

►LE SITE OFFICIEL DU CONSEIL DE SECURITE

►LE PROGRAMME DU MOIS

►LES MEMBRES DU CONSEIL DE SECURITE