L’UIT nomme une femme à un poste à haute responsabilité

Date d': 
Mardi, 20 Novembre 2018

Geneva - Union internationale des télécommunications 

Les Etats Membres de Union internationale des télécommunications, l’agence spécialisée dans les technologies de l’information et des communications (TIC), ont élu pour la première fois en 153 ans une femme à l’un des cinq plus hauts postes de son administration.

Un pas important a été franchi dans la réduction de la fracture numérique entre les sexes, avec l’élection de Doreen Bogdan-Martin (États-Unis) au poste de directrice du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT.

Lors de la Conférence plénipotentiaire 2018 de l’UIT, Mme Bogdan-Martin a parlé de sa vision et de la façon d’inciter plus de femmes à travailler dans le secteur des TIC.

Dès le début de son mandat de Directrice du Bureau de développement des télécommunications, Mme Bodgan-Martin a l’intention de se concentrer sur cinq priorités : établir des partenariats, renforcer la présence régionale de l’UIT, renforcer les capacités des Etats Membres, exploiter au mieux les données et améliorer l’efficacité de l’Union.

Quand on l’interroge sur la portée de son élection, Mme Bogdan-Martin répond : « Je suis absolument ravie. Je pense que nous sommes en train d’écrire l’histoire. J’ai l’impression que nous verrons de plus en plus de femmes prendre part aux activités de l’IUT à l’avenir ».

En outre, cette édition 2018 a vu les femmes présider plus de comité que les hommes, une première dans l’histoire des conférences plénipotentiaires de l’IUT.

Dans son rôle de Champion international de l’égalité des sexes, le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao, s’est engagé à promouvoir l’équilibre entre les sexes dans les panels lors d’événements. Il a aussi invité les Etats Membres à nommer plus de femmes dans les délégations et pour des positions de présidence pour les conférences et les groupes d’études.

Pour aider à réduire la fracture numérique entre les sexes dans le monde numérique, l'UIT organise la Journée internationale des filles dans les TIC, un effort mondial visant à encourager les filles et les jeunes femmes à envisager des études et une carrière dans les TIC.

Le Partenariat mondial EQUALS, cofondé par l'UIT, regroupe une soixantaine de partenaires gouvernementaux, du secteur privé et de la société civile qui se concentrent sur l'accès, les compétences et le leadership, avec une piste de recherche transversale.

L’UIT est gouvernée par la conférence plénipotentiaire qui est l’organe directeur de l’Union et qui élit les administrateurs. C’est aussi cette conférence qui détermine la vision et la direction que prend l’Union et ses activités pour les quatre ans qui suivent sa tenue.