Formation des futures policières de haut niveau

Date d': 
Jeudi, 14 Décembre 2017

Addis Ababa | OROLSI | Police Division

Le Division de la Police des Nations Unies, en partenariat avec l’Union africaine (UA), a conduit récemment une Formation de développement des capacités de commandement au profit des femmes officiers de police à Addis Abeba, en Ethiopie [en anglais].

Plus de 50 participantes venant de 26 pays ont participé à cette formation du 3 au 8 décembre, dont l’objectif était de préparer les policières de haut niveau pour un recrutement sur des positions de leaders au sein des Nations Unies et de l’Union africaine.

Les participantes ont eu des séances d’information sur les mandats et les politiques de police dans les opérations de paix de l’ONU et de l’UA, sur les entretiens de recrutement basés sur les compétences et sur les compétences requises pour des positions de commandement d’unités de police.

Cette formation est en droite ligne avec la stratégie globale du Secrétaire général sur la parité des sexes et participe aux efforts de la Division de la police de recruter 20% de femmes à tout niveau.

A ce jour, 10% (1093) des 11 300 policiers des Nations Unies sont des femmes. Il manque encore 1000 femmes pour atteindre le quota fixé en 2009. Actuellement, trois composantes de Police des Nations Unies sont dirigées par des femmes : MINUAD, FISNUA et UNFICYP.

En plus de faire partie des efforts entrepris en matière de parité des sexes, cette formation a aussi pour objectif de renforcer la politique d’égalité des services de police de l’ONU, de l’UA et des pays hôtes en accroissant le nombre de policières formées et entrainées dans des positions de commandement.

« La représentation égale des femmes et des hommes dans les organisations de police, à tous les niveaux, est un principe fondamental de démocratie. Cela améliore la légitimité des services de police et accroit leur professionnalisme en permettant de s’assurer que les besoins divers de toutes les fractions de la société sont pris en compte dans toutes les opérations de police », a dit Shaowen Yang, Conseiller adjoint pour les questions de police, lors de l’ouverture de la formation.

« Nous espérons que les perspectives de genre seront intégrées et deviendront partie intégrante de chaque activité de police », a-t-il ajouté.

Cette formation fait partie d’une série concernant 200 policières. La prochaine édition se déroulera en Malaisie, et sera organisée en partenariat avec ASEANAPOL et la Police royale malaisienne. Elle sera suivie par des formation en Amérique latine et en Afrique.

Page Flickr de l’UA

Communiqué de [presse conjoint de l’ONU et de l’UA