* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Mémorial permanent sur l’esclavage prévu pour le Siège en 2012 – Russell Simmons mène les efforts
20 mai 2009 / 09:28

[New York | Auteur : DPI/iSeek]

Russell Simmons | Courtesy: Gary Gershoff/Wireimages.com

Le 20 mai 2009, dans la salle de l’ECOSOC, au Siège à New York, le pionnier du hip-hop et célèbre Russell Simmons, est confirmé Ambassadeur itinérant pour le Mémorial permanent aux Nations Unies.  Ce Mémorial honorera les victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.  [10h00 : webcast]

L’évènement fait aussi office de lancement officiel du Fonds d’affectation spéciale pour le Mémorial permanent.  Hauts fonctionnaires des Nations unies, Représentants spéciaux, communauté diplomatique et médias participeront à la cérémonie.   

Le Mémorial permanent devrait être terminé en 2012.  Les membres du personnel et les visiteurs pourront l’observer à un emplacement important du Siège des Nations Unies à New York, « en reconnaissance de la tragédie et en considération de l’héritage de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves ».  [Résolution 63/5 de l’Assemblée génénerale]

Il y a près de deux mois, le 25 mars, était célébrée la Journée internationale du Souvenir des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.  L’importance de mieux éduquer et informer les futures générations sur les causes, conséquences et enseignements tirés de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves demeure tout comme la nécessité de combler l’immense fossé de connaissances relatives à la traite transatlantique des esclaves qui dura 400 ans ainsi que ses conséquences durables ressenties à travers le monde entier.  

M. Russell Simmons, New Yorker et célébrité, est bien connu pour son esprit entrepreneur, sa philanthropie, sa vision innovante et sa remarquable générosité à l’égard des jeunes.  

Le Mémorial permanent honorant la mémoire des victimes de l’esclavage sera administré par le Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOP), par le biais du Fonds pour le Mémorial permanent.