* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
La réunion en Namibie ouvre la voie à une révolution verte durable
12 février 2009 / 03:20

[New York | Auteur : DESA]

Mrs Netumbo Nandi-Ndaitwah, Minister of Environment and Tourism of the Republic of Namibia during the meeting held in Windhoek, Namibia, on 9-10 February 2009

Des ministres, des représentants gouvernementaux, des experts, les principaux groupes de pays africains et leurs partenaires en matière de développement, ainsi que des hauts représentants des organisations régionales et internationales se sont rassemblés à Windhoek, en Namibie, les 9 et 10 février dernier pour étudier des actions concrètes destinées à soutenir une révolution verte en Afrique et à intégrer l'agriculture africaine au sein des marchés mondiaux.

 

Co-organisée par le Ministère de l'environnement et du tourisme de la République de Namibie et le Département des affaires économiques et sociales , cette réunion  de haut niveau de la Commission sur le développement durable  (CDD), s'est concentrée sur le développement agricole durable en Afrique.

 

En ces temps de crise financières, de volatilité des prix de la nourriture et de changement climatique, la réunion a fourni l'occasion pour les décideurs politiques africains d'étudier comment les gouvernements africains et autres partenaires peuvent répondre aux défis et mettre en place des politiques énergiques et des mesures pratiques , en coopération avec la communauté internationale et les partenaires de développement, pour revitaliser l'agriculture africaine et, plus largement, les économies rurales de façon durable du point de vue économique, sociale et environnemental.

 

Le Vice-premier ministre de la République de Namibie, Mme Libertina Amathila, a ouvert la séance. Elle a insisté sur l'importance de la mise en place d'un développement agricole durable et le besoin pressant d'une gestion intégrée des ressources durables et de l'utilisation des terres sur le continent africain.

 Mr. Sha Zukang, Under-Secretary-General of the Economic and Social Department during the meeting held in Windhoek, Namibia, on 9-10 February 2009

Le Secrétaire général adjoint Sha Zukang a encouragé les pays africains à saisir leur chance et à promouvoir une Révolution verte durable ( Déclaration complète en anglais ).

 

Il a insisté dans son discours sur le fait que "Si l'Afrique est capable d'utiliser de manière efficace ses ressources naturelles, humaines, et technologiques, elle peut devenir une locomotive agricole dans les décennies à venir, capable de nourrir ses populations, de faire pousser des biocarburants de façon durable pour satisfaire ses besoins en énergie, et de fournir les marchés alimentaires et agricoles en pleine expansion".

 

Mme Gerda Verburg, Ministre de l'agriculture, de l'environnement et de la qualité des aliments (Pays-Bas), le Président du CSD-17, M. Supachai Panitchpakdi, Secrétaire général de la Conférence des nations Unies sur le commerce et le développement  (CNUCED), et M. Luc Gnacadja, Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification  (UNCCD) participaient aussi à cette réunion.

 

Les riches discussions et le consensus fort qui s'est dégagé se reflètent dans le document final de la réunion - la Déclaration ministérielle  - dans laquelle les participants appellent à une réponse intégrée des pays africains et de la communauté internationale, travaillant en partenariat pour soutenir des approches intégrées et durables pour le développement agricole et rural, et ont insisté sur l'importance de la sécurité alimentaire et le renforcement du secteur agricole africain.  

La Déclaration sera une contribution au CSD-17  qui doit se tenir en mai 2009.