* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Le centenaire de la naissance de l'ancien Secrétaire général U Thant
21 janvier 2009 / 03:10

[New York | Auteur : iSeek]Secretary-General U Thant is seen at his press conference held at United Nations Headquarters, 23 September 1968 | UN Photo/Yutaka Nagata

U Thant, le troisième Secrétaire général des Nations Unies, est né il y a 100 ans, le 22 janvier 1909, à Pantanaw, dans ce qui était alors la Birmanie. 

Pour marquer cet anniversaire, le CINU de Rangoon a lancé un site Internet spécial , où se trouve la biographie d'U Thant, ses citations les plus célèbres, une galerie photo et de nombreux liens vers des ressources utiles.   

Dans un message rédigé à cette occasion, BAN Ki-moon déclare que « la patience et la modestie étaient des atouts de valeur dans sa façon de mener une diplomatie discrète. Sa manière d’approcher les défis mondiaux était également influencée par un engagement fort envers la pratique de la compassion et de la tolérance, issus de sa dévotion au bouddhisme. J’ai la plus grande admiration pour lui et ce qu’il a accompli et rend hommage à sa vie de service public. Il a laissé un héritage qui perdurera dans l’histoire des Nations Unies et du monde, dans notre action pour la paix » (message intégral)

A propos d'U Thant

Au moment de sa nomination à l'unanimité au poste de Secrétaire général par intérim, pour terminer le mandat inachevé de Dag Hammarskjöld, le 3 novembre 1961 [ A/RES/1640 (XVI) ], U Thant était le Représentant permanent de la Birmanie auprès des Nations Unies, avec rang d'Ambassadeur depuis 1957. Il a été Vice-président de l'Assemblée générale en 1959.Secretary-General U Thant arrived in Moscow on 4 August to attend the signing of the Nuclear Test-Ban Treaty by representatives of the USSR, the United Kingdom and the United States. Here, Mr. Thant (r.) is seen as he met with Premier Nikita S. Khrushchev (facing Mr. Thant), Foreign Minister Andrei Gromyko (beside Mr. Khrushchev) and Mr. V. A. Zorin (3rd from l., left side of table), Deputy Minister for Foreign Affairs, and other Soviet officials, 4 August 1963 | Credit: UN Photo)
 
Un an après cette nomination provisoire, il a été élu à l'unanimité au poste de Secrétaire général par l'Assemblée générale, le 30 novembre 1962 [ A/RES/1771 (XVII) ].
 
U Thant fut réélu à un second mandat par l'Assemblée générale le 2 décembre 1966 [ A/RES/2161 (XXI) ] sur la recommandation unanime du Conseil de sécurité. Son mandat a pris fin le 31 décembre 1971.
 
U Thant a marqué le Secrétariat de son empreinte de nombreuses façons, dont sa proposition de créer le poste de Sous-Secrétaire général en 1967 (réalisée en 1968) [ A/RES/2369 (XXII) ].    

Pendant ses années à la tête de l'Organisation, U Thant a été hautement apprécié pour ses talents de négociateur subtil et patient. On lui doit d'avoir terminé la Mission de l'ONU au Congo, qui avait couté la vie à Dag Hammarskjöld, et d'avoir mené à bien la médiation dans la crise de Chypre, la province indonésienne de l'Irian Jaya, et le territoire disputé du Cachemire. Les historiens lui reconnaissent aussi son rôle important qui a permis d'éviter une confrontation nucléaire entre l'Union soviétique et les Etats-Unis dans la crise des missiles cubains.Seen here in an informal view, the Astronauts pose with the Secretary-General and his family. From left to right: Neil A. Armstrong; Michael Collins, Edwin E. Aldrin Jr., U Thant with his grandson, Thant Myint-U, Aye Aye Myint-U, the Secretary-General's daughter and her husband, Dr. Tyn Myint-U, 20 July 1970 | Credit: UN Photo

Il a rencontré, au cours de son mandat, un grand nombre de personnalités importantes, dont les astronautes qui ont pris part à la première mission humaine sur la lune : Neil A. Armstrong; Michael Collins, Edwin “Buzz” E. Aldrin Jr. (a droite sur la photo, aux côtés des membres de l'a famille d'U Thant).

Avant sa carrière diplomatique, U Thant avait travaillé dans l'éducation et l'information.
U Thant a pris sa retraite au terme de son second mandat en 1971.
 
Après sa mort le 25 novembre 1974, due à un cancer, à l'âge de 65 ans, son corps fut ramené à Rangoon pour ses funérailles. Cela a occasionné une lutte sans merci entre les étudiants de l'université qui, selon les rapports historiques, se sont emparés de sa dépouille le 5 décembre 1974 et l'ont enterrée dans un mausolée hâtivement bâti sur le terrain de l'Université des arts et sciences. Le corps fut ensuite repris de force par la police la semaine suivante, puis enterré en toute intimité, dans une tombe scellée dans du béton, ce qui eut pour résultat de déclencher des manifestations d'étudiants et autres protestataires.
 
U Thant a publié plusieurs livres sur l'histoire des villes, la Ligue des Nations et le Myanmar.
Une collection de ses discours et essais de 1957 à 1963 a été publié sous le titre Toward World Peace (1964). View from the UN (1978), un récit de ses années à la tête de l'ONU fut publié après sa mort.
 
Son petit-fils, Thant Myint-U (en photo ci-dessus quand il était enfant), a eu plusieurs postes au Secrétariat entre 1992 et 2006.
 
De plus amples informations biographiques  sont disponibles sur le site des Nations Unies.