* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
La MINUAD a un an et pleure un de ses membres
09 janvier 2009 / 01:24

[New York | Auteur : iSeek/MINUAD]  

UNAMID bids farewell to fallen peacekeeper | Credit: UNAMID

Alors que l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) célébrait son premier anniversaire à la veille de l'année 2009, elle rendait aussi hommage à un autre collègue tué lors d'une attaque surprise [Page Internet de la Mission]

 

Le soldat de la paix est mort à l'hôpital de Khartoum des suites des blessures infligées lors de l'attaque de son véhicule par des hommes armés - au cours de laquelle on lui a tiré dessus - dans la ville d'El Fasher tôt dans la soirée du 27 décembre 2008.

 

Son véhicule volé a depuis été retrouvé par la Police soudanaise, mais les assaillants n'ont pas été localisés, selon une déclaration de la MINUAD publiée le 29 décembre.

 

"La MINUAD, appréciant les efforts de la Police soudanaise pour combattre de tels crimes, déplore cet acte de violence criminelle qui est une menace à la fois pour la sûreté et la sécurité de ses personnels et pour le bien-être du peuple soudanais dont nous soulageons les souffrances", est-il écrit dans la déclaration.

 

Cela faisait exactement un an le 31 décembre, que la responsabilité de la Mission de l'Union africaine au Soudan (AMIS) a été transférée à la MINUAD. Les anciens soldats et policiers de l'AMIS travaillent inlassablement avec leurs collègues civils de la MINUAD, dans des conditions difficiles et souvent dangereuses pour maintenir une présence au Darfour. 

 

Une autre déclaration, publiée le 31 décembre, dit : "Alors qu'un accord de paix complet doit encore être mis en oeuvre, le travail incessant de la MINUAD a facilité l'assistance humanitaire et la résolution des conflits locaux et amélioré la sécurité, afin d'établir et de renforcer les conditions qui permettront au peuple soudanais de résoudre ce conflit tragique".

 

M. Henry Anyidoho, Vice-représentant spécial, intervenant au nom du représentant spécial UA-ONU Rodolphe Adada, a réaffirmé l'engagement de la MINUAD à remplir son mandat, ainsi que la détermination de ses soldats, policiers et personnel civils à poursuivre sur cette voie.

 

Les nouveaux contingents continueront à être déployés pour atteindre le niveau de force maximum autorisé dans les prochains mois.

 

Les Nations Unies ont annoncé en décembre que 12 374 personnels militaires avaient été déployés à la MINUAD, représentant 63% de la puissance militaire totale autorisée qui est de 19 555 militaires.

 

Le Secrétaire général a salué les efforts de la MINUAD et des pays contributeurs de troupe "d'avoir atteint cet objectif malgré de sérieuses difficultés, dont la situation sécuritaire instable au Darfour", selon une déclaration attribuable au Bureau du porte-parole du SG [Texte intégral en anglais]

 

Mercredi 7 janvier 2009, le SG a salué l'engagement récent des Etats-Unis à acheminer par air au Darfour les équipements essentiels requis par la MINUAD. "L'arrivée prochaine au Darfour de ce matériel, qui comprend des camions et autres équipements cruciaux, va renforcer la capacité des Nations Unies à protéger les civils et poursuivre les autres aspects du mandat", selon une déclaration du Bureau du porte-parole à New York.

 

Cette initiative crée un précédent constructif pour un large soutien international au déploiement rapide de la MINUAD, a déclaré le SG, qui a appelé les autres Etats Membres "à considérer sérieusement des efforts similaires pour accélérer le déploiement complet de la MINUAD".

 

La MINUAD reste une des missions de maintien de la paix des Nations Unies les plus difficiles. Cependant, la résistance de ses soldats de la paix face aux nombreuses attaques est, peut-être, le seul espoir sur lequel peuvent compter les millions de civils touchés par ce conflit.

 

Démontrant l'intérêt du monde pour les efforts de l'ONU au Darfour, le site  internet de la MINUAD a été visité plus de 226 000 fois cette année.