* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Cette semaine : lancement du Séminaire global sur la diversité linguistique
16 décembre 2008 / 11:10

[Posté : New York | Auteur : iSeek]

Logo de l'Année internationale des langues 2008Mercredi 17 décembre, à New York, au Siège des Nations Unies, se tiendra un séminaire global de deux jours pour marquer la fin de l'Année internationale des langues 2008 (programme en anglais).

L'évènement Languages Matter: Linguistics Diversity, Globalization and Development est organisé conjointement par le Département de l'information (DPI) et l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).  Il se déroulera en salle de conférence 1 et commencera à 10 heures.   

Lancée cette année, en février, au Siège de l'UNESCO à Paris, en France, l'Année internationale des langues a pour objectif commun d'assurer que l'importance de la diversité linguistique et du multilinguisme dans les systèmes éducatif, administratif et juridique, les expressions culturelles et les médias entre autres, soit reconnue aux niveaux national, régional et international.  Au cours du séminaire, l'UNESCO présentera un résumé des activités conduites cette année dans l'optique de réaliser cet objectif.

Ce séminaire est l'un des derniers évènements du calendrier de l'Année internationale des langues, qui se terminera le même jour que la Journée internationale de la langue maternelle, qui sera observée le 21 février 2009.

M. Miguel d'Escoto Brockmann, Président de la 63e session de l'Assemblée générale, M. Kiyo Akasaka, Secrétaire général adjoint à la communication et à l'information, et Mme Hélène-Marie Gosselin, Directrice du Bureau de l'UNESCO à New York, feront partie des dignitaires présents à la session d'ouverture.

Des tables rondes seront organisées sur les sujets suivants : Vers une culture globale - Multilinguisme, Opportunité et Développement ; Initiatives linguistiques par les gouvernements et les autorités publiques – Comment cela fonctionne dans la pratique ? ; et le multilinguisme en action - Politiques et pratiques linguistiques inclusives réussies.

Des films sur le multilinguisme, dont un intitulé "Langues en danger", seront projetés entre les sessions, et des messages envoyés par M. Abdou Diouf, Secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie, et M. Paulo Coelho, Messager de la paix des Nations Unies, seront diffusés. 

Plus de la moitié des 7 000 langues parlées dans le monde pourraient bel et bien disparaitre en l'espace de quelques générations, étant donné que selon les experts, en moyenne, toutes les deux semaines, une langue cesse d'être parlée.  Environ 96% des langues sont parlées par seulement 4% de la population mondiale.

"La perte de ces langues serait néphaste non seulement à la diversité culturelle mondiale mais aussi à nos connaissances culturelles en tant que race humaine", a déclaré le Secrétaire général BAN Ki-moon, à l'occasion de la Journée internationale des peuples autochtones du monde, en août dernier.

Lors de l'évènement, le Secrétaire général a demandé à ce que soit reconnue la crise silencieuse qui se pose à de nombreuses langues du monde, dont la majorité sont des langues parlées par des personnes autochtones".  Il a aussi incité les Etats, les peuples autochtones, le système de l'ONU et tous les acteurs concernés à prendre des mesures afin de protéger et promouvoir les langues en danger, et assurer la transmission sécurisée de cet héritage commun aux futures générations.

"Les langues sont en effet essentielles à l'identité des groupes et des individus ainsi qu'à leur coexistence pacifique", a déclaré Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO, à l'occasion du lancement de l'Année internationale des langues, qui a eu lieu en février.

M. Matsuura a déclaré que les langues constituaient un facteur stratégique de progrès vers le développement durable et une relation harmonieuse entre le contexte global et le contexte local.  "Elles ont une grande importance dans la réalisation des six objectifs de l'Education pour tous (EPT) et des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)".

Dans une résolution du 16 mai 2007 (A/RES/61/266) , l'Assemblée générale a proclamé 2008 Année internationale des langues,pour promouvoir l'unité dans la diversité et dans la compréhension internationale, à travers le multilinguisme.  Tout au long de l'année, les bureaux et départements des Nations Unies ont organisé plusieurs activités pour souligner la diversité des langues et accentuer la sensibilisation.