* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Khartoum et Juba à nouveau reliées par la route après des décennies
04 décembre 2008 / 03:41

[New York | Auteur : iSeek]

WFP food aid trucks on the road to Juba | Credit: WFP file photo)

Après deux décennies de guerre qui ont séparé la capitale nationale du Soudan, Khartoum, de Juba, la capitale du Gouvernement semi-autonome du Sud-Soudan, les deux villes sont à nouveau reliées par la route, comme l'indique des rapports publiés dans les médias locaux, soumis à iSeek par le Département des opérations de maintien de la paix.

 

Les véhicules peuvent désormais voyager entre Khartoum et Juba, séparées par des milliers de kilomètres à travers la région de Bahr el Ghazal. Les deux villes étaient coupées l'une de l'autre du fait des nombreuses années de guerre entre le Nord et le Sud, qui ont pris fin en janvier 2005 avec la signature de l'Accord de paix totale (Comprehensive Peace Agreement ou CPA ).

 

Le Soudan reste la plus large opération du Programme alimentaire mondial ( PAM ). En 2008, l'agence a fourni de la nourriture à 5,6 millions de personnes vulnérables affectées par le conflit, dont 1,4 millions de personnes seulement pour le Sud.

 

L'ouverture de routes connectant les deux capitales est une des plus importantes réalisations au crédit du jeune Gouvernement (3 ans) du Sud-Soudan, après la signature du CPA, a déclaré le Ministre des transports et des routes, David Deng Athorbei, vendredi dernier au Conseil des Ministres présidé par le Premier Vice-président de la République et président du Gouvernement du Sud-Soudan, le Général Salva Kiir Mayardit.

 

Le transport routier entre les deux capitales va réduire de façon significative les coûts de transport très élevés puisque les voyageurs ont désormais le choix d'autres moyens de se déplacer que l'avion, qui coûte 200 dollars par voyage (aller simple), entre Juba et Khartoum.

 

M. Athorbei a aussi dit que cela ne prenait que 10 heures de voiture pour aller de Khartoum à Bentiu, Unity state. 

 

Le transport fluvial dans le Sud permet aussi de relier Juba à Kosti, mais le voyage prend plus d'une semaine avant d'arriver à Khartoum par la terre ce qui prend encore 4 heures.

 

Le Ministre de l'information, Gabriel Changson Chang, a dit aux journalistes après la réunion que le Conseil avait aussi approuvé un projet de 400 millions de dollars pour construire une certain nombre de routes supplémentaires importantes pour relier les Etats entre eux, et avec les pays voisins.

 

Le Ministre des transports et des routes, a encore expliqué M. Chang, son collègue chargé de l'information, a encore d'autres projets de routes pour relier le Sud du Soudan et l'Ethiopie par la région du Nil supérieur, de Jonglei et des Etats équatoriaux de l'Est. Il est aussi prévu de bitumer les routes existantes entre Juba et l'Ouganda et le Kenya.

 

Le Ministère des transports et des routes est une des institutions du Gouvernement qui dépense le plus d'argent, après la sécurité et suivie par l'éducation. Il est considéré par le Gouvernement comme un service essentiel pour le peuple et pour la promotion du commerce et des investissements dans la région.

 

Le Conseil de sécurité a créé la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) par l'adoption à l'unanimité de la Résolution 1590 du 24 mars 2005. La MINUS a la tâche de soutenir la mise en application du CPA et de faciliter le retour volontaire des personnes réfugiées et déplacées ; d'aider dans les travaux de déminage ; et de participer aux efforts internationaux pour protéger et promouvoir les droits de l'homme au Soudan.

 

Auparavant sur DeleGATE :

MINUS : les agences de l'ONU dirigent la réforme du système pénitentiaire au Sud Soudan