* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
La crise financière, sujet d'un événement spécial de l'AG
29 octobre 2008 / 03:25

[New York | Auteur :  iSeek]

GA Web Site Six éminents orateurs seront présents  au Siège de l'ONU à New York pour participer à un Panel interactif sur la crise financière organisé par le Président de l'Assemblée générale, S.E. M. Miguel d'Escoto Brockmann.

Selon les organisateurs, le but de cette table ronde est de permettre aux Etats Membres de poser des questions et d'interagir avec les membres du panel, économistes et sociologues, afin de replacer la crise actuelle dans un contexte social et macroéconomique.

Les organisateurs espèrent que cet événement sera un pas important dans les efforts continus pour développer des propositions sur l'ordre du jour des Nations Unies concernant l'économie et le développement, et sur le rôle des Nations Unies dans la recherche de nouvelles initiatives politiques.

Panelistes :  

Joseph Stiglitz : Prix Nobel d'économie en 2001, ancien Vice-président de la Banque mondiale et chef économiste, et récemment nommé Président de l'équipe de haut niveau d'experts, nommée par l'AG, pour entreprendre un examen complet du système financier mondial  et pour proposer aux Etats Membres des mesures pour assurer un ordre économique global plus stable et plus juste.

François Houtart :  Editeur en chef, Journal international de la sociologie des religions - “Social Compass.”

Prabhat Patnaik : Professeur au Centre for Economic Studies and Planning de l'Université Jawaharlal Nehru University.

Pedro Páez: Ministre, Politique de coordination économique d'équateur et Coordinateur de la Banque du Sud.

Calestous Juma : Professeur de Practice of International Development à la Harvard Kennedy School of Government.

Sakiko Fukuda-Parr : Professeur d'affaires internationales à la New School University.  

De plus amples détails biographiques sont disponibles sur le site Internet de l'AG.

Les panelistes partageront leurs opinions sur les sujets suivants :

Les conséquences globales de la crise financière actuelle et son impact sur les prédictions de croissance et de développement des pays en développement.

Les solutions pour s'attaquer aux racines systémiques de la crise, notamment la mise en place d'un système transparent et responsable de coordination des politiques et une réforme fondamentale de l'architecture financière mondiale.

Les bases éthiques et sociales sous-jacentes pour réformer le système international actuel de gouvernance économique, notamment les arrangements pratiques, les décisions et les processus qui doivent être mis en oeuvre pour mettre en place justement et démocratiquement les réformes nécessaires.

Les défis sur le long terme pour soutenir la supervision publique et la responsabilisation concernant les processus globaux de marchés, et ce que devrait être la transformation nécessaire dans les relations internationales entre les pays développés et en développement, et le grand Sud.

les attentes des pays en développement et leurs capacités à jouer un rôle actif dans la gouvernance économique mondiale.

Les résultats possibles de la Conférence d'examen des Nations Unies sur le financement pour le développement qui pourraient permettre de trouver une solution durable et systémique à la crise actuelle.

Les actions potentielles requises, notamment une réforme en profondeur de l'architecture financière globale, et le rôle de l'AG.

La table ronde se divisera en deux sessions commençant à 9h et à 15h, jeudi dans la salle du Conseil de tutelle. 

Cet événement sera diffusé sur internet webcast.

Voir aussi :  Food Crisis News Focus