* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
DESA et le Gouvernement chinois organisent une conférence de haut niveau sur les changements climatiques : développement technologique et transfert de technologie
10 novembre 2008 / 02:55

[New York | Auteur : DESA]

High-level Conference on Climate Change: Technology Development and Technology Transfer, Beijing, 7-8 November 2008 | Credit: Martin Kraus

Plus de 300 participants venant de plus de 70 pays - des Ministres de l'environnement, des experts de la question, des représentants du monde des affaires et de la société civile - aux côtés de 400 représentants chinois ont participé à la  Conférence de haut niveau sur les changements climatiques : développement technologique et transfert de technologie   - qui s'est tenue à Pékin les 7 et 8 novembre.

 

La Conférence, organisée conjointement par le Département des affaires économiques et sociales et le Gouvernement chinois, a été inaugurée par le Premier ministre Wen Jiabao. Il a souligné dans son discours que les problèmes liés aux changements climatiques devaient trouver une réponse par le biais de la coopération internationale. Il a aussi insisté sur le fait que ces problèmes touchaient au développement et que "Il n'est pas de l'intérêt de l'humanité de répondre aux problèmex des changements climatiques au détriment du développement, ou de poursuivre aveuglément la croissance économique sans penser aux menaces des changements climatiques".

 

Dans son discours, M. Zhang Ping, Président de la Commission nationale chinoise sur le développement et la réforme, a mis en évidence l'importance de réaliser des progrès en termes de transferts technologiques dans les négociations lancées par la feuille de route de Bali, et a souligné les propositions sur la structure institutionnelle, les mécanismes de financement et les mécanismes de vérification et d'évaluation pour s'assurer d'un mise en application efficace et sur le long terme du travail sur le développement et le transfert technologique.

 

Dans son message   , le Secrétaire général a exprimé son appréciation au Gouvernement chinois pour avoir accueilli cet événement, et a rappelé aux participants que "les changements climatiques sont le défi qui caractérisent notre époque." Le SG a déclaré que "nos actions dans les semaines et les mois à venir seront déterminantes pour savoir si nous pouvons relever ce défi, ou laisser en héritages aux générations futures des problèmes encore plus graves". Notant que la "Conférence se tient juste un mois avant le prochain cycle des négociations sur le climat à Poznan, en Pologne", il a encouragé les participants à "faire une contribution substantielle et forte à la Conférence de Poznan, et à renforcer le multilatéralisme  nécessaire pour arriver à un accord sur le climat à Copenhague en 2009."

 

La Conférence, qui profite de l'élan impulsé par les récentes réunions sur les changements climatiques, a offert une opportunité pour que tous les participants et les Etats Membres puissent discuter ouvertement du sujet, dans l'optique de promouvoir un changement décisif et une solidarité globale.

 

Les négociations des Nations Unies sur les changements climatiques, sous l'égide de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques ( UNFCCC   ), ont permis d'identifier la coopération internationale en matière de développement et de transfert de technologie, comme étant un élément clé pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et les impacts négatifs des changements climatiques. Dans ce contexte, la Conférence a abordé la question du statut actuel et du potentiel de développement de l'énergie et des autres technologies liés au climat, le transfert de technologie, les options politiques et les nouveaux mécanismes possibles pour améliorer la coopération internationale et le transfert de technologie vers les pays en développement, et la collaboration potentielle entre les secteurs privé et public dans le domaine du transfert technologique.

 

Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Sha Zukang, a souligné dans son discours le thème de la Conférence en disant que "la technologie est un des domaines qui rallie les intérêts des pays développés et en développement. Tous les pays ont intérêt à voir le développement, le déploiement et la diffusion rapide des technologies non nuisibles à l'environnement - pour améliorer les capacités des pays à prendre des mesures efficaces de diminution [des activités polluantes] et à poursuivre des stratégies d'adaptation". 

La Déclaration de haut niveau de la Conférence de Pékin et le résumé sont disponible en cliquant sur ce lien   .

Pour plus d'information sur la Conférence, cliquez ici   .

Informations complémentaires

Portail de l'action du système des organismes des Nations Unies sur les changements climatiques