* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Barcelone se joint à la lutte globale contre les mines par une contribution record
27 octobre 2008 / 03:34

[Barcelone | Auteur : iSeek]Le représentant du chef de de la Section du programme de soutien de l'UNMAS, Justin Brady, avec le maire de Barcelone, M. Jordi Hereu i Boher (Crédits : UNMAS)

Le Service de la lutte antimines des Nations Unies (UNMAS) a reçu un soutien financier sans précédent de la ville de Barcelone qui bénéficiera aux dizaines de milliers de civils de la province de Sofala au Mozambique.

 

Le Maire de Barcelone, M. Jordi Hereu i Boher, a présenté le chèque de 100 000 Euros à l'UNMAS jeudi 23 octobre à Barcelone, en Espagne. Cette donation au Fonds d'affectation spéciale pour l'assistance au déminage, qui est géré par l'UNMAS, est une première, de la part d'une ville. "C'est un événement sans précédent qu'une ville aide les Nations Unies dans leur effort contre les mines", a déclaré John Flanagan de l'UNMAS.

 

M. Flanagan a exprimé son appréciation aux autorités de la ville en disant : "Nous sommes reconnaissants que Barcelone ait choisi de se joindre à la cause du déminage". Il a ajouté que "cette généreuse contribution confirme la réputation de ville internationale qu'a Barcelone".

 

La contribution, dont la moitié est disponible dès à présent, va permettre à Handicap International, une organisation non gouvernementale, de déminer une partie du pays très atteinte par ce fléau, et ce, à partir de la fin de cette année jusqu'au début de 2009. L'autre moitié de la donation sera disponible au début de l'année prochaine. Le représentant du chef de de la Section du programme de soutien de l'UNMAS, Justin Brady, avec le maire de Barcelone, M. Jordi Hereu i Boher (Crédits : UNMAS)

Environ 164 000 civils devraient bénéficier de ce projet de déminage. Cette action va permettre au Mozambique de se rapprocher encore plus de son but de déminer toutes les zones infestées dans les 10 ans qui suivent la ratification du traité de lutte contre les mines anti-personnelles.

           

Barcelone soutient les campagnes de sensibilisation contre les mines depuis 1995, amis c'est la première fois que la ville contribue directement aux efforts de déminage qui centrent leurs actions sur l'amélioration des conditions de vie des personnes vivants sur des territoires minés.

 

Le Mozambique a été choisi car sa capitale, Maputo, est jumelé avec Barcelone.

 

Les mines et les restes explosifs de guerre qui polluent encore le Mozambique datent pour certaines du début des années 60 et de la lutte contre le colonialisme. Un conflit armé interne après l'indépendance en 1975, ainsi que l'implication ultérieure du pays dans des conflits externes, ont aggravé le problème du nombre croissant des mines et explosifs le long des frontières avec le Zimbabwe et l'Afrique du Sud.

 

Handicap international est une organisation non gouvernementale qui lutte pour le déminage dans des pays comme l'Afghanistan, la Bosnie and et la République populaire démocratique du Laos.

 

Le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) fournit le support technique à l'autorité nationale mozambicaine de déminage. L'UNMAS et le PNUD sont deux des 14 départements, programmes, agences et fonds des Nations Unies qui composent "l'Équipe de lutte antimines de l’ONU".