* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Les survivantes de conflits prennent la parole ...par l'objectif
24 octobre 2008 / 04:09

[New York | Auteur : iSeek]Les survivantes des conflits prennent la parole ... par l'objectif (Credits : BCAH)

Une exposition de photos prises par les femmes et les filles vivant dans des zones de conflits a été inaugurée lundi 20 octobre dans l'entrée sud du Secrétariat, à New York. Intitulée " A Global Crescendo: Women's Voices from Conflict Zones ", elle est ouverte jusqu'au 31 octobre 2008.  

Les photographies, exposées sur des bannières, ont été prises en Côte d'Ivoire, en République démocratique du Congo, au Liberia et en Sierra Leone. Elles reflètent la force et la résistance des femmes dans des situations de post-conflits.

 

"Armées" d'un appareil numérique et avec un peu de formation, les femmes des communautés locales ont documenté leurs propres vies. Par leur photos, elles militent pour elles-mêmes et font entendre leurs voix au public, partout où cela est possible. Elles utilisent aussi leur expérience et leurs photos pour changer et améliorer leurs vies.

 

Les thèmes récurrents qui émergent de ces photos prises dans différents pays sont la violence et le potentiel de violence à l'encontre des femmes. La violence contre les femmes peut prendre différentes formes, dont l'abandon, le travail forcé, et dans certaines communautés, le manque de soutien du mari ou partenaire.

 

L'exposition est conjointement organisée par le Bureau de coordination des affaires humanitaires ( BCAH ), le Bureau de la Conseillère spéciale pour la parité des sexes et la promotion de la femme ( OSAGI ) et le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme ( UNIFEM ), avec le soutien de NoVo Foundation .  

 

"A Global Crescendo' est le fruit de la collaboration entre le Comité international de secours ( IRC ) et Mme Ann Jones, écrivain/photographe et militante de longue date pour les droits de la femme. Ce projet donne aux femmes  et aux filles qui ont survécu à des conflits, aux déplacements, à la discrimination et à la violence une chance de faire entendre leurs voix.

 

En utilisant les photos prises par les femmes et leurs histoires personnelles, le projet vise à sensibiliser l'opinion publique au problème de la violence à l'encontre des femmes et à militer auprès des décideurs politiques et des législateurs au niveau international.

 

Donner aux femmes et aux filles des pays en guerre, dont la voix est souvent étouffée, une opportunité de partager leurs expériences et de contribuer au dialogue, est une des façons dont l'IRC participe à la mise en place de la résolution 1325  du Conseil de sécurité. Cette résolution a été adoptée à l'unanimité le 31 octobre 2000 pour aborder le sujet de l'impact de la guerre sur les femmes et pour mettre l'accent sur les contributions des femmes dans la résolution des conflits et l'instauration d'une paix durable.

 

L'IRC et Mme Jones travaillent avec des milliers de femmes et de filles tous les jours. "Nous savons qu'elles ont des choses à dire et nous savons comment leurs voix peut être facilement étouffée", disent les responsables du projet.

 

"Quand j'ai tenu l'appareil photo pour la première fois, je me suis dit, mais qu'est-ce que je fais", raconte Mme Kebeh Jallah du Groupe d'action des femmes au Liberia. Mme Jallah dit qu'au début, elle avait peur de prendre des photos mais quand les hommes de sa communauté ont commencé à se moquer d'elles, disant que "les femmes ne savent pas prendre de photos", elle s'est sentie motivée. "Je suis allée les voir et leur ai dit : 'laissez moi prendre votre photo'. Je l'ai prise et leur ai montré. Je me sentais bien. Je peux le faire".

Voir aussi [en anglais]

A Global Crescendo: Women's Voices from Conflict Zones    

Womenwatch 

BCAH - égalité des sexes 

BCAH - Protection contre l'exploitation et les abus sexuels