* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Un nouveau rapport sur la sûreté et la sécurité des personnels de l'ONU
01 octobre 2008 / 04:37

[New York | Auteur : iSeek]Pendant la Journee des Nations Unies, des agents de la securite montent les couleurs en l'honneurs des personnels de l'ONU tombes en mission (Credits : UN Phopto 175405/Paulo Filgueiras)

Le Secrétaire général a publié un rapport ( A/63/305  ) sur les défis et les menaces qui pèsent sur la sécurité et la sûreté des personnels des nations unies, dans lequel il déclare : " Je suis extrêmement préoccupé par le large éventail des menaces, l’augmentation des attaques délibérées contre les agents humanitaires et le personnel des Nations Unies, et la vulnérabilité de ceux-ci dans le monde entier".

Le rapport couvre la période allant du 1er juillet 2007 au 30 juin 2008.

Il fournit des informations mises à jour sur la sûreté et l sécurité des personnels humanitaires et des Nations Unies au cours des 12 mois précédents, et les efforts du Département de la sûreté et de la sécurité pour mettre en place les recommandations de l'AG (A/RES/62/95) qui sont de sa responsabilité.

Comme c'est souligné dans le résumé, ce rapport se focalise aussi sur les efforts de l’Organisation visant à assurer le respect des droits de l’homme, des privilèges et immunités des agents humanitaires et du personnel des Nations Unies, et à promouvoir la sensibilisation à une culture de la sécurité, la collaboration et la responsabilité à tous les niveaux.

Le rapport appelle à une responsabilité collective internationale, selon les lois et principes en vigueur, et à une collaboration plus étroite entre les Nations Unies et les gouvernements hôtes, pour assurer la sûreté et la sécurité des personnels humanitaires et des Nations Unies.

Selon un communiqué de presse du Centre des nouvelles, "Il y a eu, au cours de la période considérée, 490 attaques contres les bureaux, les convois et les locaux des Nations Unies, et une augmentation de 38% du nombres de décès de membres du personnels - 26 tués en comparaison avec les 16 morts de la période précédente. la majorité de ces morts, 22 sur 26, étaient des personnels humanitaires recrutés localement et des personnels de l'ONU".

Lire le communiqué correspondant