* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Rencontre des dirigeants mondiaux pour accélérer les progrès la réalisation des OMD et renforcer le partenariat global pour le développement
29 septembre 2008 / 11:51

[Lundi, 29 septembre 2008, New York | Auteur : DESA]

  Conference de presse a l'issue de la reunion de haut niveau sur les OMD : de gauche a droite, Bille Gates, SG BAN Ki-moon et Gordon Brown (Credits : UN Photo 197757/Eskinder Debebe)

Les chefs d'état et de Gouvernement, les dirigeants du monde des affaires, du monde philanthropique et de la société civile se sont réunis jeudi 25 septembre 2008 pour mettre sur pied des actions nationales et un soutien international pour la réalisation des OMD  d'ici à 2015.

 

"Vos actions aujourd'hui montrent que le monde est prêt à intensifier ses efforts pour atteindre les OMD dans tous les pays d'ici à 2015", a dit le Secrétaire général BAN Ki-moon aux participants de la réunion de clôture de la réunion de haut niveau sur les OMD . [Déclaration du SG en anglais]

 

Mettre une énergie nouvelle dans une stratégie commune pour créer un développement social et économique durable pour tous, telle est l'orientation que le SG a voulu donnée au cours de cette réunion de clôture : "Aujourd'hui, nous avons renforcé le partenariat global pour le développement". Il a salué l'engagement renouvelé de l'Union européenne de dédier 0.7 % de son "PNB" à l'aide au développement. "Nous devrions nous consacrer à atteindre un résultat ambitieux et en faveur des pauvres lors du cycle de Doha". Le SG a aussi salué le nouvel esprit qui anime la coopération Sud-Sud, insistant sur le fait que "les pays en développement, grands ou petits, font des efforts significatifs pour atteindre les OMD".

 

Conference de Doha sur le Financement du developpement (cliquer ici pour acceder au site)Des engagements importants ont été annoncés dans quatre secteurs importants : sécurité alimentaire, éducation, santé et lutte contre le Sida, la tuberculose et la malaria. Le Secrétaire général a aussi salué l'attention porté par les Etats Membres aux questions du changement climatique et du développement durable : "De plus en plus de pays ont mis en place des stratégies nationales de développement durable". Il a insisté sur le fait que le message de la réunion de jeudi, sur la nécessité d'une action décisive pour que tous les pays atteignent les OMD, soit clair, et il a en outre promis que les Nations Unies allaient augmenter leurs efforts, en matière de communication, soutien aux stratégies nationales, création et renforcement des partenariats, mobilisation d'une action globale et augmentation de la responsabilisation. Le SG a proposé la tenue d'un sommet formel en 2010 afin de constater les progrès réalisés.

 

Cet événement de haut niveau d'une journée sur les OMD a été organisé dès le début de la 63e session de l'AG pour accélérer les progrès en faveur des OMD et donner un élan à la Conférence internationale de suivi sur le financement du développement, chargée d'examiner la mise en oeuvre du Consensus de Monterrey , qui se tiendra à Doha, au Qatar, du 29 novembre au 2 décembre 2008. Le SG a instamment prié les dirigeants mondiaux présents à la réunion de haut niveau de saisir l'opportunité offerte par cette Conférence de Doha pour aborder des questions critiques sur le programme du financement pour le développement, ainsi que sur les nouveaux défis tels que le changement climatique et la crise énergétique et alimentaire actuelle. Il a aussi déclaré : "Nous avons aussi entendu les inquiétudes que génère la crise financière mondiale et comment elle menace les gains du développement aujourd'hui. Confrontés à ceci et à d'autres crises en même temps, nous devons oeuvré ensemble dans un esprit de solidarité et de partenariat".

 

Le Président de l'Assemblée général, M. Miguel D'Escoto, co-invitant de la réunion de haut niveau, a appelé les Etats Membres à se faire représenter au plus haut niveau de leur gouvernement : "Nous faisons face à une crise économique globale et nous devons nous mettre dans un mode d'urgence durable pour répondre aux défis".

 

Représentant le pays hôte, le Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères du Qatar, a invité les partenaires du développement à développer de nouveaux mécanismes et à canaliser les investissements nécessaires à la réalisation des OMD. Il a dit que la Conférence de Doha serait une opportunité unique d'adopter les plans d'action requis "pour aller au-delà des profondes inégalités qui divisent les nations, et pour trouver une nouvelle forme de globalisation qui serait plus juste et plus équitable".

  Signature de l'accord et du memorandum d'accord avec le Qatar.

Une autre étape sur la route de Doha a été franchie vendredi à New York, par la signature de l'accord entre les Nations Unies et le Gouvernement du Qatar, et du mémorandum d'accord de coopération en matière de sécurité. Les signataires étaient, pour le Gouvernement qatari, M. Mohamed Abdullah Al-Rumaihi, Assistant au Ministre des affaires étrangères, et pour les Nations Unies, M. Sha Zukang, Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, et  et M. Bruno Henn, Chef du Service de sûreté et de sécurité pour le mémorandum sur la sécurité. L'accord a été signé en présence de M. Oscar de Rojas, Secrétaire exécutif de la Conférence internationale de suivi sur le Financement du développement.

 

La Conférence de suivi de Doha sera le point culminant d'une série d’événements majeurs en termes de développement qui se sont déroulés en 2008, sur la mise en oeuvre d'engagements existants et l'efficacité de la coopération en matière de développement.

 

Voir aussi

 

Réunion de haut niveau sur les OMD 

 

Site Internet sur les OMD 

 

Newsroom 

 

Déclarations & Videos 

 

Conférence de suivi de Doha 

 

null