* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

Esclavage : Des commémorations tout au long de l'année

Vendredi 23 août 2013, New York | Départment de l'information 

A
ujourd'hui nous commémorons la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition  . La date de cette journée a été choisie par l'UNESCO en hommage au soulèvement du 22-23 août 1791, lorsque des esclaves de Saint Domingue, aujourd'hui Haïti, ont lancé une insurrection qui a conduit à la révolution haïtienne. C'est l'une des trois commémorations clef que l'ONU marque tout au long de l'année.

Le 2 décembre est la Journée internationale de l'abolition de l'esclavage. Elle vise l'éradication des formes contemporaines d'esclavage, notamment le trafic d'êtres humains, le mariage forcé et le recrutement forcé d'enfants dans les conflits armés.

E
nfin, le 25 mars est la Journée internationale de commémoration des victimes de l'esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, qui est associée à un programme d'éducation annuel. Le 25 mars et le 23 août sont complémentaires.

Un certain nombre d'événements importants auront lieu dans les prochaines semaines.

Hammarskjöld, sous la tutelle de la Mission permanente de la Jamaïque à l'ONU, en association avec DPI. Le film "Akwantu: Le voyage", raconte l'histoire d'une des cultures les plus fascinantes et importantes dans l'histoire, les Marrons. Le réalisateur du film, M. Roy T. Anderson, sera disponible pour un débat. Comme les places sont limitées, svp inscrivez-vous sur la liste des invités en écrivant à
education-outreach@un.org   .

La semaine prochaine, le concours international pour un Monument permanent aux victimes de l'esclavage et de la traite transatlantique des esclaves - lancé en 2011 - en arrive aux dernières étapes. Plus de 300 projets ont été soumis, et un panel en a sélectionné 16. Un panel de juges indépendants a réduit la liste à sept finalistes.

Remember Slavery   géré la par la division de la sensibilisation du public du Département de l'information. Restez à l'écoute grâce à Twitter ( @rememberslavery   ) et Facebook   .