* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

La Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies, à la mémoire des Soldats de la paix tombés au Service de l'Organisation

Publié : mardi 28 mai 2013, New York | Auteur : Département de l'information, Département des opérations de maintien de la paix

L a 11e édition annuelle de la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies sera célébrée le 29 mai 2013. Cela sera la cinquième année consécutive que les Nations Unies salueront la mémoire des plus de 100 Casques bleus qui ont perdu la vie l'année précédente au service de la paix dans le monde. Cette triste réalité est un dur rappel des risques encourus par ces individus qui mettent leur vie en danger quand ils sont déployés sur le terrain dans les missions de maintien de la paix de l'Organisation dans le monde.

L
e 29 mai, dans le cadre de cette commémoration, la Médaille Dag Hammarskjöld sera décernée à titre posthume aux 103 Soldats de la paix qui ont perdu la vie en 2012 au service de la bannière bleu ciel des Nations Unies . Cette année, l'adaptation aux nouveaux défis sera le thème de la Journée internationale   .

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a dit dans un message pour cette journée que "pour répondre aux menaces émergentes et aux nouveaux challenges, le maintien de la paix des Nations Unies adapte ses politiques pour accomplir au mieux son travail vital... Tout en saluant ces avancées, nous reconnaissons que le maintien de la paix représentera toujours des risques. Des assaillants non identifiés ont récemment monté une embuscade et tué des Casques bleus en RDC et au Soudan, pendant que d'autres soldats de la paix au Moyen-Orient étaient kidnappés".

Dans la même veine, le Secrétaire général adjoint au maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, a dit : "Le maintien de la paix des Nations Unies s'adapte en permanence aux nouveaux défis. Non seulement nous grandissons en volume mais nous multiplions aussi les environnements où on nous demande de nous déployer, les tâches que nous devons accomplir et les outils pour y parvenir. Le maintien de la paix n'a jamais été aussi dynamique et flexible qu'il ne l'est aujourd'hui".