* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

Développer les capacités de l'Union africaine en matière de réforme du secteur de sécurité

Posté : mercredi 23 janvier 2013, New York | Auteur : Département des opérations de maintien de la paix

Le cadre conceptuel de la réforme du secteur de la sécurité (SSR) et son programme de renforcement des capacités sont des étapes majeures dans l’effort de favoriser l’appropriation africaine quant aux activités de SSR. Grâce au soutien du groupe SSR du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP), la Commission de l’Union africaine (UA) a récemment finalisé l’ébauche d’un cadre conceptuel de politiques sur les réformes du secteur de sécurité (SSR) qui a été soumis aux organes responsables de l’UA pour son adoption pendant le Sommet de cette semaine.

Le succès et la durabilité du cadre de politiques va dépendre du degré de capacité de mise en application de la Commission de l’UA.  La Commission de l’UA et le DOMP ont conçu un programme sur plusieurs années ayant pour cible le développement des capacités de l’UA, avec le soutien du Bureau des Nations Unies auprès de l’Union africaine, du Réseau africain du secteur de la sécurité (ASSN) et du Bureau des services d'appui aux projets, et avec des fonds provenant de l’Union européenne (UE).

« Ces initiatives vont renforcer notre capacité à répondre de façon efficace aux requêtes des États membres de l’UA pour soutenir les processus SSR nationaux », a dit Dr. Tarek Sharif, le Chef de la division sur la défense et la sécurité au Département de la paix et sécurité de l’UA.

Des représentants de la Commission de l'UA, de l'UE, de DPKO, d'UNOPS et d'ASSN à Addis Ababa pendant le lancement du programme de renforcement des capacités de l'UA en matière de SSR. Si le programme sera lancé officiellement plus tard au printemps, des activités vont déjà bon train.  La semaine dernière, une équipe du groupe SSR de DPKO et d’UNOPS a été déployé à Addis Ababa pour travailler avec des collègues d’UNOAU afin d’assister la Commission de l’UA dans le lancement du programme.

« Au cours des cinq dernières années, l’UA a développé un partenariat avec DPKO et l’UNOAU afin d’améliorer la réponse collective aux défis que représentent les SSR sur le continent », a déclaré Dr. Norman Mlambo, point focal, qui travaille à la division sur la défense et la sécurité au Département de la paix et sécurité de l’UA.

Le cadre conceptuel de politiques sur les SSR de l’UA et le développement des efforts de renforcement des capacités sont des avancées majeures dans l’appropriation africaine des activités de SSR actuelles et dans le développement d’un caractère africain dans le succès des approches SSR dans les activités de maintien de la paix, de reconstruction d’après-conflit et dans les contextes de consolidation de la paix.