* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

Le rapport annuel du DPA aux donateurs prouve la valeur des contributions au maintien de la paix

Publié : jeudi 14 juin 2012, New York | Auteur : Département des affaires politiques

Ian Martin, Représentant spécial de l’ONU pour la Libye, visite le centre ville de Zawiyah, une ville où se sont déroulés d’importants combats au cours du conflit de 2011. (Photo : UNSMIL)Dans son dernier rapport annuel aux donateurs, le Département des affaires politiques présente les activités soutenues par les contributions volontaires au cours de 2011 – allant de la planification rapide de la Mission des Nations Unies en Libye   à l' assistance électorale pour les pays en transition dans le monde arabe   .

Le financement extrabudgétaire a également aidé la médiation par l'ONU de l'accord clé de transition au Yémen   , les activités d'un panel de haut niveau qui ont encouragé un référendum pacifique au Soudan   , et le dialogue encouragé par l'ONU en vue de désamorcer les tensions au Malawi.  L'intérêt soutenu du DPA pour le Moyen Orient l'a positionné de manière à soutenir l'effort conjoint de médiation de l'ONU et de la Ligue des Etats arabes sur le conflit syrien   en 2012.
  
Ces activités figurent parmi les points importants du Rapport annuel 2011 du Département sur les contributions extrabudgétaires à son Appel pluriannuel, le mécanisme du DPA visant à mobiliser le financement volontaire des donateurs.  Le financement volontaire complète les frais généraux du DPA à travers le budget ordinaire de l'ONU.

En 2011, 14 donateurs ont versé 12,4 milliards de dollars suite à l'Appel et cinq accords pluriannuels ont été signés avec le Département, permettant ainsi de disposer de financements extrabudgétaires plus prévisibles sur une période plus longue.  Ces contributions ont complété le budget ordinaire du DPA et soutenu ses cinq priorités stratégiques : agir rapidement dans les zones de conflit potentiel, soutenir plus d'une dizaine de missions politiques, améliorer la capacité des organisations régionales, renforcer la capacité du DPA et apporter une assistance électorale.
  
Cliquez ici pour accéder au rapport annuel de 2011 du DPA L'année dernière, le DPA s'est concentré sur la diplomatie préventive, l'action rapide et le renforcement des partenariats opérationnels en vue d'éviter et de réduire les conflits, et de soutenir les capacités nationales et régionales pour la médiation et le dialogue.  Grâce aux contributions volontaires, le DPA a soutenu les processus de rétablissement de la paix et les transitions politiques dans des dizaines de pays en y dépêchant des envoyés, en organisant des médiations et en ayant recours aux experts électoraux.  Le DPA a apporté une assistance électorale à plus de 45 pays tandis que les membres de l' Equipe d'experts de réserve en médiation    ont été déployés à 53 occasions. 

Le DPA a augmenté le pourcentage de femmes expertes en médiation dans son fichier du personnel à disposition.  De plus, un nouveau
Bureau régional, l'UNOCA, s'est ouvert en Afrique centrale   , abordant les défis transfrontaliers tels que le crime organisé et l'augmentation des efforts de l'ONU contre l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

En 2011, le Département a fait des progrès en matière d'utilisation des ressources extrabudgétaires, les rendant plus optimales et transparentes.  Les projets et résultats décrits dans le rapport annuel soulignent l'impact et la rentabilité de la prévention des conflits sur le terrain.