* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Wangari Maathai nommée Messagère de la paix
21 décembre 2009 / 05:30

[Copenhague | Auteur : iSeek]

La lauréate du Prix Nobel Wangari Maathai du Kenya a été désignée Messagère de la paix des Nations Unies spécialisée dans le domaine de l'environnement et du changement climatique.

Le Secrétaire général lui a remis une broche en forme de colombe lors d'une cérémonie organisée mardi 15 décembre à Copenhague dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique.

En sélectionnant Mme Maathai, le Secrétaire général a expliqué que "Mme Wangari Maathai est un exemple vivant de la différence qu'une personne avec passion et dévouement peut faire dans le monde.  Pendant 45 ans, elle s'est dévouée au service du remodellement et de l'amélioration du paysage physique et social de l'Afrique" ( discours complet).

Au cours des quatre décennies, elle a obtenu une renommée mondiale en tant qu'universitaire, activiste pour les droits de la femme et parlementaire, étant souvent la première femme à occuper certains de ses postes.

En 1976, elle a mis en place une organisation innovante oeuvrant pour la réduction de la pauvreté et la conservation de l'environnement en organisant la plantation d'arbres au sein des communautés.  Connue sous le nom de Green Belt Movement, son organisation a aidé les femmes à planter plus de 40 millions d'arbres sur des terrains appartenant aux communautés, notamment dans les fermes et écoles et près des églises.

Depuis 2006, Mme Maathai est la patronne de la campagne pour un milliard d'arbres du Programme des Nations Unies pour l'environnement, présente dans 170 pays.  Grâce à sa mobilisation et à son leadership, 10 milliards d'arbres ont été plantés depuis le lancement de la campagne.  Mme Maathai est activement impliquée dans la campagne pour la protection de la forêt.  Elle est aussi Ambassadrice itinérante pour la forêt congolaise et également très active dans le domaine de la promotion de la justice climatique.

Mme Maathai figurait à la 6ème place de l'examen par les paires des 100 premiers héros de l'écologie mondiale organisé par l'Agence du Royaume-Uni pour l'environnement.  Elle fait partie des 500 personnes à figurer dans le Global 500 Hall of Fame du Programme des Nations Unies pour l'environnement et a été nommée l'une des 100 héroïnes du monde.  En 2005, elle a été reconnue par le Time Magazine comme l'une des 100 personnes les plus influentes au monde, et par Forbes Magazine comme l'une des 100 femmes les plus puissantes au monde.

En 2004, elle a reçu le Prix Nobel de la paix pour sa contribution au développement durable, à la démocratie et à la paix.  Elle a été la première femme africaine à remporter ce prix et la première activiste environnementale.  Dans le cadre de l'Initiative du Nobel pour les femmes, elle travaille désormais avec les femmes de par le monde pour promouvoir la paix, la justice et l'égalité.   
  
Reconnue pour sa capacité à mobiliser la société civile sur le changement climatique et les questions environnementales, Mme Maathai rejoint onze autres Messagers de la paix des Nations Unies qui se font les avocats des questions chères aux Nations Unies.

Les Messagers de la paix sont des individus qui possèdent des talents largement reconnus dans les domaines de l'art, de l'enseignement, de la littérature, du sport et du spectacle, et qui aident à sensibiliser le monde aux idéaux et activités de l'Organisation.  Grâce à leur apparitions publiques, leurs contacts avec les médias internationaux et le travail humanitaire, ils aident le public à mieux comprendre la manière dont les Nations Unies aident à améliorer la vie des personnes aux quatre coins du monde.

Voici les autres Messagers de la paix ainsi que leurs domaines de prédilection : le chef d'orchestre Daniel Barenboim (paix et tolérance) ; l'acteur George Clooney (maintien de la paix) ; l'auteur Paulo Coelho (pauvreté et dialogue interculturel) ; l'acteur Michael Douglas (désarmement) ; la primatologue Jane Goodall (conservation et questions environnementales) ; la violoniste Midori Goto (Objectifs du Millénaire pour le développement et jeunesse) ; la Princesse Haya Bint al Hussein (Objectifs du Millénaire pour le développement et faim) ; le violoncelliste Yo-Yo Ma (jeunesse) ; l'actrice Charlize Theron (fin de la violence à l'égard des femmes) et le Prix Nobel de la paix Elie Wiesel (droits de l'homme).