* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Compte rendu du town hall meeting de vendredi sur la sécurité du personnel
30 octobre 2009 / 03:24

[vendredi 30 octobre 2009, New York | Auteur : iSeek]

Moment de silence | Credit : UN Photo/Paulo Filgueiras (419050) Vendredi 30 octobre 2009, le personnel de New York s'est rassemblé dans la salle du Conseil de tutelle pour rendre hommage aux cinq collègues tués à Kabul mercredi 28 octobre. 

Les membres du personnel de Genève, Haïti, Santiago et Vienne se sont joints à eux via vidéoconférence.

Au cours de la réunion, le Secrétaire général a lu les noms des membres du personnel tués :

Jossie Esto, d'origine philippine, travaillait pour l'équipe de l'organisation électorale du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),

Lewis Maxwell, agent de protection rapprochée, originaire des Etats-Unis, 

Laurance Mefful, responsable de la sécurité, originaire du Ghana, et

Lydia Wonwene, responsable des élections pour le PNUD, originaire du Libéria.

L'identité d'une cinquième personne n'a pas été confirmée.

Le Secrétaire général a présenté ses condoléances aux familles des membres du personnel tués et invité les participants à observer un moment de silence en leur mémoire.

SG avec Mme Emma Meffel et sa fille | Credit : UN Photo/Paulo Filgueiras (419052) La veuve de M. Mefful, Emma, a été invitée au podium où elle a prononcé une touchante allocution qui donna lieu à une standing ovation des participants.  L'une des filles de M. Mefful et d'autres membres de la famille étaient également présents.

Le Secrétaire général a salué les efforts des responsables de la sécurité sur le terrain ainsi que ceux qui travaillent de par le monde, en déclarant que "leurs actions ont sauvé des vies, de très nombreuses vies.  Je suis très reconnaissant de leur courage et sacrifice.  Collègues : Trop souvent, nous considérons notre sécurité comme acquise.  Dans les prochains jours, je vous demande de reconnaitre ceux qui assurent notre sécurité, ici au Siège et à l'étranger.  Prenez un instant.  Dites-leur merci".   

Il a aussi rendu hommage au personnel du système des Nations Unies travaillant en Afghanistan en insistant sur le fait que "leur travail, mené dans des circonstances très difficiles, contribue à améliorer la vie des afghans.  Nous sommes avec vous.  Vous êtes dans nos pensées et prières et votre sûreté et sécurité sont d'une importance capitale dans nos esprits".   

Le Secrétaire général a également dit qu'il est "essentiel que nous fassions le point de la situation changeante  en matière de sécurité et que nous y répondions de manière appropriée".  Il a poursuivi en évoquant les mesures prises, notamment celle qui consiste à demander à l'Assemblée générale de mener une action rapide vis-à-vis du budget en matière de sécurité.

"Enfin, je tiens à dire que nous sommes véritablement une famille, une extraordinaire famille des Nations Unies.  Notre travail n'est pas seulement ce que nous faisons .  C'est qui nous sommes .  Une attaque dirigée contre l'un d'entre nous me fait mal … profondément.  Je sais que cela vous fait souffrir aussi .  Souvenons-nous .  Honorons.  Et continuons", a terminé le Secrétaire général.

Angela Kane, Secrétaire générale adjointe à la gestion, Helen Clark, Administratrice du PNUD, et Anne Veneman, Directrice exécutive de l'UNICEF, ont également pris la parole.

Asha-Rose Migiro, Vice-Secrétaire générale ; Vijay Nambiar, Chef de cabinet ; et Gregory Starr, Secrétaire général adjoint à la sûreté et à la sécurité, étaient également présents.