* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
01 octobre 2009 / 11:41


A une semaine de la Journée mondiale de l'habitat
29 septembre 2009 / 04:13

[mardi 29 septembre 2009, Nairobi | Auteur : iSeek/ONU-HABITAT]

Dans le cadre des célébrations organisées en vue de la Journée mondiale de l'habitat, le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-HABITAT) a annoncé les vainqueurs du Scroll of Honour Award, et la délocalisation de plus de 1 000 résidents des bidonvilles de Nairobi, ainsi que la prochaine publication du Rapport mondial sur les établissements humains.

Depuis l'adoption d'une résolution de l'Assemblée générale au milieu des années 1980 (A/RES/40/202 A), la Journée mondiale de l'habitat est toujours observée le premier lundi d'octobre.  Elle a pour objectif d'encourager le monde à songer à l'état des établissements humains et au droit fondamental au logement pour tous.  C'est aussi un rappel de la responsabilité collective de l'avenir de l'habitat humain.

Cette année, qui a pour thème "Planning our urban future" (planifier notre futur urbain), vise à sensibiliser l'opinion à la nécessité d'améliorer la planification urbaine pour faire face aux nouveaux défis majeurs du 21e siècle afin que nos villes puissent gérer et réduire les impacts du bouleversement climatique, de la crise économique et de la pauvreté urbaine de par le monde.

Chaque année, l'ONU-HABITAT s'associe avec une des plus grandes villes du monde à l'occasion de la Journée mondiale de l'habitat.  Cette année, une célébration sera organisée au National Building Museum de Washington, D.C. 

Message du Secrétaire général

Message de la Directrice exécutive de l'ONU-HABITAT

Evènements planifiés dans le monde

Scroll of Honour

Le prix, considéré comme étant le plus important dans le domaine des établissements humains, sera présenté au cours des évènements qui se tiendront à Washington, D.C.

Dans le respect de la tradition, les lauréats de l'Habitat Scroll of Honour de cette année proviennent de divers horizons et continents.

Parmi les nominés figure un guru canadien des établissements humains récompensé à titre posthume pour le travail qu'il a réalisé en vue de faire avancer l'urbanisation durable et dans le cadre d'un projet mené dans une petite ville d'Afrique du Sud qui a transformé la vie de ses habitants en améliorant l'accès aux soins de santé, à l'eau et à l'électricité.

Histoire intégrale et listes des vainqueurs

Nouvelles habitations à Kibera

Un partenariat entre le Gouvernement du Kenya et l'ONU-HABITAT, le Kenya Slum Upgrading Programme, a donné lieu à la relocalisation de 1 300 habitants de bidonvilles dans des appartements.  

"Je n'ai jamais imaginé que je vivrais un jour vivre dans une maison comme celle-ci.  Imaginez juste que mon épouse et moi-même n'auront plus à partager une chambre avec mes enfants et que je vais désormais avoir de l'eau courante et de l'électricité", s'est enthousiasmé John Kiari, qui habitait auparavant dans des bidonvilles.

Raila Odinga, Premier Ministre kenyan mais aussi membre du parlement dans ce domaine, a félicité l'ONU-HABITAT en expliquant que l'agence a pu faire d'un rêve distant une réalité.

"C'est une étape initiale en vue de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement", a déclaré M. Odinga, tout en aidant certains résidents à déménager.

Les résidents devront payer l'équivalent de 20 dollars américains pour leurs nouveaux logements.  C'est une véritable affaire à Nairobi où les loyers sont habituellement exorbitants.

Kibera se situe à cinq kilomètres au sud ouest de la ville de Nairobi, à la frontière de la ville.  Il s'agit du plus grand établissement informel d'Afrique sub-saharienne et l'un des établissements humains informels les plus densément peuplés au monde.

A Kibera, les conditions prédominantes consistent en un manque de services urbains basiques tels que l'alimentation en eau, les installations sanitaires, la gestion des déchets ainsi que l'électricité et les routes.

Histoire complète

Nouveau livre

Planning Sustainable Cities: the Global Report on Human Settlements sera rendu public le jour de la Journée mondiale de l'habitat.  Le livre examine les récentes pratiques et approches de planification urbaine, aborde les contraintes et les conflits en la matière, et identifie les approches innovantes qui sont davantage dynamiques face aux défis actuels de l'urbanisation.

Il note que les approches traditionnelles de la planification urbaine (particulièrement dans les pays en développement) ont largement échoué en matière de promotion d'établissements humains justes, efficaces et durables et ont également largement échoué dans leur manière d'aborder les défis du 21e siècle, notamment l'urbanisation rapide, le rétrécissement des villes et le vieillissement, le changement climatique et les catastrophes liées, les agglomérations urbaines et la périurbanisation non planifiée, ainsi que l'urbanisation de la pauvreté et de l'informalité.