* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Importante conférence sur les moyens pour renforcer le maintien de la paix
13 mai 2009 / 11:45

[New York | Auteur : DOMP] USG Alain Le Roy greets peacekeepers in Minustah (Credit: DPKO)

Les semaines de planning et de préparation du Bureau des affaires militaires du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) porteront leurs fruits en fin de semaine quand les principaux conseillers militaires, les ambassadeurs et des experts reconnus dans le domaine du maintien de la paix du monde entier se réuniront prés de Londres pour une importante conférence des Nations Unies pour renforcer le maintien de la paix.

Cette conférence de trois jours sur le thème "Renforcer le maintien de la paix : explorer les défis en matière de doctrine, d'engagement et de conduite des opérations" s'ouvrira jeudi 14 mai. Elle permettra de rassembler les principaux interlocuteurs qui occupent des position de conseil sur les sujets opérationnels de l'ONU de plus de 30 pays qui contribuent en troupes et sous d'autres formes au maintien de la paix des Nations Unies. Des représentants d'organisations régionales et des hauts responsables de l'ONU en matière de maintien de la paix seront aussi présents.

La conférence va avoir lieu alors qu'est de plus en plus pressant le besoin d'identifier les défis majeurs et les objectifs réalisables pour renforcer l'efficacité du maintien de la paix de l'ONU. Le Département des opérations de mainti UN peacekeepers in MONUC (Credit: DPKO) en de la paix et le Département de l'appui aux missions ont déjà commencé à travailler en ce sens dans le cadre de l'initiative "Nouvel horizon" - une étude complète qui explore les nouvelles réalités du maintien de la paix ; et un des sujets principaux de cet examen est le renforcement du maintien de la paix.

"Cette  discussion est urgente aujourd'hui, d'autant plus que le Conseil de sécurité - et le grand public - semblent attendre que nous adoptions une position forte dans la mise en place de nos mandats", a dit le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Alain Le Roy. "A la lumière de la volonté du Conseil de sécurité de nous conférer une certaine force dans l'application de nos mandats, une question critique pour nous tous est : comment devons nous configurer nos missions pour atteindre ces objectifs ?"

Cet événement est organisé en coopération avec le West Sussex-based Wilton Park, une agence académique indépendante du Ministère des affaires étrangères britannique ; et financé par les gouvernements du Canada et du Royaume-Uni. Peacekeepers from MINUSTAH on board a UN plane (Credit: DPKO)

Parmi les orateurs se trouveront un certains nombre de commandants des forces, passés et actuels, des opérations de maintien de la paix, ainsi que le Secrétaire général adjoint Alain Le Roy, le Sous-Secrétaire général Edmond Mulet, et le Conseiller militaire des Nations Unies, le Lieutenant-Général Chikadibia Obiakor.

"Nos défis ne sont pas simplement une question de mandats et de doctrines, mais sont souvent liés à des problèmes pratiques d'équipement et de capacités, de logistique et d'infrastructures", a déclaré M. Mulet. "Nous devons nous demander si la force n'est qu'une question militaire, ou si elle requiert l'action de la composante civile de la mission aussi".

Le but de la conférence est de partager les informations avec les pays contributeurs de troupes, les organisations régionales et les autres partenaires sur le renforcement du maintien de la paix, d'explorer les obstacles et les limites, et d'assister le DOMP à identifier les priorités dans la planification des missions à venir.