* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Un membre du PNUE parmi les lauréats des premiers Green Star Awards
08 mai 2009 / 03:21

[Nairobi | Auteur : Programme des Nations Unies pour l'environnement]

Un centre scientifique de soutien au Brésil, un grand laboratoire suisse et un membre du personnel des Nations Unies sont parmi les lauréats des tout premiers Green Star Awards, qui ont été annoncés 133 Bruxelles jeudi 7 mai.

 

Les Green Star Awards récompensent les individus, les organisations et les gouvernements qui ont fait preuve d'un dévouement exemplaire pour prévenir, se préparer et répondre aux effets environnementaux des catastrophes, qu'elles soient naturelles ou du fait de l'homme .

 

Les vainqueurs 2009 de ce trophée sont Mike Cowing du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) ; Le Center for Scientific Support in Disaster Situations (CENACID) de l'Université fédérale de Paraná au Brésil ; le laboratoire Spiez de Suisse ; et les gouvernements des Pays-Bas et de Suède.

 

"Les premiers lauréats des Green Star Awards ont fait preuve d'un dévouement et de capacités immenses pour répondre aux urgences environnementales et aussi pour aider les populations affectées dans l'immédiat et sur le long terme. Face aux changements climatiques et de la fréquence croissante et de la sévérité de ces catastrophes, il est important que le monde prenne conscience des urgences environnementales et des meilleures moyens pour y répondre rapidement et de façon adéquate", a déclaré Alexander Likhotal, le Président de la Croix verte internationale.

 

Ces récompenses sont le produit d'une initiative conjointe de la Croix verte internationale (Green Cross International ou GCI), du PNUE, et du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA).

 

"Ces récompenses mettent en lumière les impacts environnementaux des catastrophes naturelles ou causées par l'homme. J'espère que par l'amélioration de la prise de conscience des conséquences environnementales de telles urgences, nous pouvons améliorer aussi la réponse à de futures catastrophes en augmentant le nombre d'acteurs impliqués", a dit John Holmes, Secrétaire général adjoint pour les affaires humanitaires et Coordinateur des secours d'urgence.

 

Les Green Star Awards saluent les efforts des leaders dont le travail contribue à la stabilité des sociétés en situation post-crises, a déclaré M. Achim Steiner, Directeur exécutif du PNUE .

 

"Les liens entre la dégradation de l'environnement, l'épuisement des ressources naturelles et les tensionsqui peuvent se transformer en conflit sont de plus en plus évidents aux yeux de la communauté internationale et deviendront de plus en plus difficiles à résoudre, a moins que les changements climatiques et des conditions de développement dégradées ne soient traités de façon globale", a déclaré M. Steiner.

 

Il a ajouté que "2009 doit être l'année où le monde ne va pas seulement scellé un accord sur les changements climatiques, mais commencera aussi à travailler sur l'économie verte - qui permettra d'accélérer le passage à un futur où on comsommera moins de carbone et on utilisera les ressources efficacement, ce qui encouragera l'innovation, l'emploi décent et l'égalité entre les pays et les communautés, spécialement dans les partis les lpus pauvres et les plus vulnérables de la planète".

 

Le système de ces nouvelles récompenses fournit une plateforme pour promouvoir et accroitre la participation internationale dans la prévention, la préparation et la réponse aux catastrophes environnementales .

 

Un jury international composé d'experts en urgence environnementale a sélectionné les vainqueurs sur la base de leur travail dans divers domaines, dont les missions internationales de renforcement des capacités dont l'objectif est d'aider les pays à se préparer aux urgences environementales et soutenir la réponse des missions aux pays affectés par les urgences environnementales.   

 

La cérémonie de remise des récompenses s'est tenue en conjonction avec la 8e réunion du Groupe de conseil international sur les urgences environnementales (AGEE), organisée cette année par le Commission européenne. 

 

La septième réunion de l'AGEE de juin 2007 a recommandé qu'une récompense soit créé pour souligner l'importance des urgences environnementales, définies comme le soudain début d'un désastre ou d'un accident résultant de facteurs naturels, technologiques ou de facteurs humains, ou une combinaison de ceux-ci, qui causent ou menacent de causer des dômmages environnementaux et du mal à la santé et la subsistance humaines.