* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Sûreté et sécurité du personnel font l’objet d’une journée annuelle
25 mars 2009 / 03:53

[New York | Auteur : iSeek]Part of a UN convoy in Suda | Credit: UN Photo/Fred Noy (148893)

Mercredi 25 mars, comme chaque année, la Journée de solidarité avec les membres du personnel détenus ou portés disparus sera observée. Il faut savoir qu’au moins 19 membres du personnel des Nations Unies ont été arrêtés, emprisonnés ou portés disparus de par le monde.

 

Organisée par le Comité permanent sur la sécurité et l'indépendance de la fonction publique internationale, l’observation de la Journée a pour objectif d’attirer l’attention sur le problème et d’accroître l’importance accordée à la sûreté et à la sécurité du personnel en général.  

 

L’observance de cette année insiste sur les dangers qu’encourent quotidiennement les membres du personnel des Nations Unies et les personnels associés ainsi que les journalistes dans le monde entier. Récemment, les incidents impliquant des otages au Niger et au Pakistan ont insisté sur l’urgence du problème.   

 

De mi-2007 à mi-2008, des autorités d’état ont arrêté 160 membres du personnel et 39 cas de détention par la milice ou d’autres groupes ont été enregistrés selon le dernier rapport du Secrétaire général relatif à la question (A/63/305).

 

Personnels humanitaires recrutés localement et personnels des Nations Unies demeurent les plus vulnérables et représentent la majorité des personnes arrêtées. 
 
Au moins 125 journalistes sont derrière les barreaux aux quatre coins du monde, selon le Comité pour protéger les journalistes et au moins 30 sont portés disparus.

 

Dans un message publié à l’occasion de la Journée, le Secrétaire général a cité les instruments internationaux mis en place pour protéger le personnel et demandé "à tous les Etats Membres de faire leur devoir pour soutenir cette architecture de protection". 

  

Il a particulièrement mentionné la Convention sur la sûreté des Nations Unies et du personnel associé (A/RES/49/59), son Protocole optionnel à la Convention de 2005 (A/RES/60/42), les Conventions de Genève et le Statut de la Cour pénale internationale.

 

Observance à New York

 

A New York, la Journée sera marquée par une cérémonie qui se tiendra mercredi 25 mars à 11 heures dans le Club de l’ Association des journalistes accrédités auprès de l'ONU, au 3e étage du bâtiment du Secrétariat. Tout le personnel est invité à y participer.

 

Parmi les intervenants invités figurent Pierre Bertrand, Chef du Bureau de liaison du Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (UNHCR) ; Andrew Whitley, Chef du Bureau de liaison de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et Stephen Kisambira, Président du Syndicat du personnel des Nations Unies.

 

A propos de la Journée

 

La Journée marque le 24e anniversaire de l’enlèvement, en 1985, près de l’aéroport de Beyrouth, d’Alec Collett, ancien Directeur de Centre d’information des Nations Unies et journaliste, alors qu’il était en mission pour l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient.

 

Le sort de M. Collett n’a jamais été déterminé. 

 

Suite à son enlèvement, l’Association des journalistes accrédités auprès de l'ONU a fait de M. Collett son Président honoraire, titre qu’il a toujours conservé.