* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Un programme pilote de DDR au Soudan, lancé dans l'Etat du Nil bleu
11 février 2009 / 02:22

[New York | Auteur : DOMP]The Disarmament, Demobilization and Reintegration Programme in Sudan was jointly launched Tuesday, 10 February 2009 by the North and South Sudan DDR Commissions in the town of Ed Damazin, in the Blue Nile State | Credit: DPKO


Le Programme Désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) au Soudan a été lancé conjointement mardi 10 février par les Commissions DDR du Nord et du Sud Soudan, dans la ville de Ed Damazin, dans l'Etat du Nil bleu, avec l'assistance des Nations Unies, par le biais d'une unité intégrée de DDR composée d'éléments de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) , le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l'UNICEF, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
 
De nombreux officiels du Gouvernement soudanais, des hauts représentants des nations Unies et du corps diplomatiques ont assisté à la cérémonie pour marquer cette étape importante dans la mise en place de l'Accord de paix global. Chaque ex-combattant a reçu une allocation de 400 dollars en liquide, un kit non alimentaire et un coupon de nourriture du PAM. Le programme de réintégration devrait commencer dans 4 à 6 mois.
 The Disarmament, Demobilization and Reintegration Programme in Sudan was jointly launched Tuesday, 10 February 2009 by the North and South Sudan DDR Commissions in the town of Ed Damazin, in the Blue Nile State | Credit: DPKO
Environ 5000 combattants des forces armées soudanaises et de l'Armée populaire de libération du Soudan (Sudan People's Liberation Army ou SPLA) seront démobilisés dans le seul Etat du Nil bleu, sur une période d'un an. La phase initiale de l'opération à Ed Damazin devrait permettre de démobiliser près de 700 combattants des deux armées sur une période d'un mois.
 
Au cours de la cérémonie, le Ministre de la coopération internationale du Gouvernement d'unité nationale, le Professeur Ilyas, a félicité les deux commissions DDR pour leur excellente coopération et a pressé la communauté des bailleurs de fonds à contribuer généreusement au programme de réintégration.
 
Prenant la parole au cours du lancement de ce programme, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général (DSRSG) Ameerah Haq a décrit cet événement comme "une étape importante de la mise en place de l'accord de paix global", en précisant que le programme DDR du Soudan était aujourd'hui le plus grand dans le monde. Parmi les défis de l'entreprise DDR au Soudan, le DSRSG a insisté sur la nécessité de renforcer l'appropriation nationale du processus et de mobiliser le soutien de la communauté des bailleurs de fonds.
 The Disarmament, Demobilization and Reintegration Programme in Sudan was jointly launched Tuesday, 10 February 2009 by the North and South Sudan DDR Commissions in the town of Ed Damazin, in the Blue Nile State | Credit: DPKO
Le lancement du programme pilote de DDR dans une des "Trois régions" - l'Etat du Nil bleu, le sud Kordofan et Abyei – est largement considéré comme une mesure de renforcement de la confiance entre les deux parties à l'accord de paix. Tous les partenaires du processus de paix espèrent que cette collaboration positive permettra aux parties en présence d'autres points importants de l'accord de paix au cours de l'année.
 
Les préparatifs sont en cours pour commencer la démobilisation au sud Kordofan dans la semaine à venir, en parallèle à l'opération dans l'Etat du Nil bleu. Toutefois, pour poursuivre l'exercice de DDR au Soudan, des fonds supplémentaires de la part des donateurs et du Gouvernement du Soudan seront nécessaires. Pour l'instant, seuls le japon (avec 17 millions de Dollars) et l'Italie (avec 3 millions d'Euros) ont contribué au programme DDR du Soudan, qui requiert 430 millions de Dollars dur 4 ans.
 
Au total, 180 000 participants du Nord et du Sud Soudan peuvent bénéficier du programme de DDR en quittant la vie militaire et réintégrant la société. Ce programme DDR est gré opérationnellement par les Commissions DDR du Sud Soudan et du Nord Soudan, avec le soutien technique et logistique de l'unité intégrée de DDR de l'ONU.
 
Le DDR est une partie cruciale de l'Accord de paix global qui a été signé le 9 janvier 2005 par le Gouvernement du Soudan et populaire de libération du Soudan. Cet accord a mis fin à la plus longue guerre civile qu'ait connu l'Afrique.