* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Les fibres naturelles, c'est votre tasse de thé
30 janvier 2009 / 12:02

[New York | Auteur : iSeek] Video on the international year


Il y a de grandes chances pour que vous portiez de la laine, du coton, de la soie, du cachemire ou un dérivé de ces fibres naturelles, pendant que vous lisez cet article. Si ce n'est pas le cas, il ya des chances que le sachet qui contient votre thé ou le filtre qui est dans votre cafetière soit fait à partir d'abaca, une autre fibre naturelle. Il y a aussi de très fortes chances qu'un fermier dans une communauté agricole isolée en Asie ou en Afrique ait produit la matière brute utilisée pour fabriquer ces articles. 
 

Les fibres naturelles, produits à partir de plantes ou d'animaux, sont une importante composante des vêtements, et autres textiles qui sont essentiels pour la société. La majeure partie de ces fibres est utilisée dans l'industrie et est recyclable. Cependant, on en sait peu sur les fibres naturelles et leurs avantages, du fait de l'émergence des fibres synthétiques il a environ 40 ans.
 
Le 22 janvier 2009, la FAO  a officiellement lancé l' Année internationale des fibres naturelles  (AIFN), qui a pour but de mettre en lumière l'importance et la pertinence d'un secteur qui produit près de 30 millions de tonnes de fibres naturelles par an, qui valent environ 40 milliards de dollars, et qui fournit un travail et une rémunération à de nombreux agriculteurs dans les pays en développement. Cette Année internationale des fibres naturelles a été décrétée par l'Assemblée générale  le 20 décembre 2006, à la demande de la FAO.
 Abaca, native to the Philippines, is pulped and processed into tea bags, casing for sausages, banknotes, cigarette papers and high-quality writing paper, among other products | Credit: FAO
"L'AINF est une chance unique d'étendre et de promouvoir des utilisations innovantes des fibres naturelles", a déclaré la FAO, qui coordonne les activités qui auront lieu pour célébrer cette Année.
 
L'Agence, basée à Rome, supervise une célébration mondiale tout au long de l'année afin, entre autres, de sensibiliser les populations et stimuler la demande pour les fibres naturelles ; de promouvoir l'efficacité et la viabilité des industries ; d'encourager les gouvernements à apporter des réponses aux problèmes de ces industries ; et d'encourager des partenariats efficaces et durables entres les différentes industries qui utilisent des fibres naturelles.
 
Presque tous les pays produisent des fibres naturelles, sous une forme ou une autre, ce qui représente une source de revenus importante pour les agriculteurs dans le monde entier. Pour de nombreuses communautés agricoles, les changements climatiques impliquent que la saison des pluies est plus imprévisible et courte, ce qui rend les terres agricoles plus sèches, donc plus impropres à la culture, ce qui engendre une perte de ressources.
 Cashmere is obtained from the very fine undercoat of the Kashmir goat | Credit: FAO
Les fibres naturelles, dont certaines sont très résistantes à la sécheresse, sont donc une importante source de revenus pour les agriculteurs de petite envergure. Citons les exemples du coton en Afrique de l'ouest, le jute au Bangladesh et le sisal en Tanzanie.
 
Les producteurs et les exploitants de fibres naturelles doivent faire face au défi de développer et de maintenir les marchés, pour être compétitif avec les fibres synthétiques. Dans certains cas, il leur faut définir et promouvoir des niches. Dans d'autres, où les avantages naturels leur permettent de lutter contre les fibres synthétiques, la recherche et le développement de base est nécessaire pour trouver de nouvelles applications aux fibres naturelles.
 
Le but principal de l'Année internationale est de redorer le blason des fibres naturelles et d'insister sur leur valeur auprès des consommateurs tout en maintenant les revenus des agriculteurs.
 
Une unité de la FAO en charge de la coordination des activités de l'AINF crée une campagne de communication pour soutenir les activités des partenaires de l'AINF, et organisera une conférence sur les fibres naturelles en 2009. Un comité directeur international, comptant des représentants de diverses organisations, de groupes de consommateurs et d'agences sponsors, se réunira des temps en temps pour suivre le programme. Il a été demandé aux Gouvernements et aux acteurs du secteur privé de fournir les fonds pour faire de cette Année internationale un succès.
 
La FAO espère que les actions entreprises dans le cadre de cette Année 2009 pour mettre en valeur les nombreux potentiels des fibres naturelles permettront de découvrir de nouveaux marchés et de nouvelles utilisations des fibres naturelles - spécialement de celles qui sont produites par de petits exploitants, afin d'assurer leurs revenus et de réduire la pauvreté, et ainsi de faire un pas supplémentaire vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement .
 
Ces efforts contribueront aussi à "écologiser" l'agriculture, dans une période de changement climatique et de préoccupation en ce qui concerne les ressources renouvelables et non renouvelables.
 
Dans un passé récent, la FAO, à la demande de l'Assemblée générale, a coordonné de nombreuses années internationales, telles que l' Année internationale des montagnes , l' Année internationale du riz  et l' Année internationale de la pomme de terre .
 
Voir aussi
A la rencontre des fibres 
Webcast du lancement de l'AINF à la FAO 
Calendrier des événements