* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Célébrer 60 ans de défense des droits de l'homme
10 décembre 2008 / 02:43

[New York | Auteur : iSeek] web site

L'Année de commémoration du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme touchant à sa fin, le monde célèbre la Journée des droits de l'homme 2008 mercredi 10 décembre par de nombreux événements qui auront lieu entre aujourd'hui et lundi prochain.

 

Les activités, dont des concerts, des projections de film et des débats ouverts avec des Prix Nobel, auront lieu en l'honneur et pour célébrer les droits spécifiques mis en avant par les rédacteurs de la Déclaration. Ces droits vont du droit à ne pas être torturé, réduit en exclavage ou détenu arbitrairement au droit à la liberté d'opinion, d'expression et de religion. La Déclaration énumère aussi une série de droits sociaux, économiques et culturels, tels que l'éducation, la santé et le droit à un salaire égal pour un même travail.

 

...Et peut être le plus important, tout le monde doit pouvoir bénéficier de ces droits, "sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion..."

 

Historical photos

Aujourd'hui, ces principes qui datent de 60 ans sont inscrits dans les constitutions et les corpus législatifs de plus de 90 pays. 

 

Depuis des années, des mécanismes dédiés à ces droits, internationaux, nationaux et régionaux, dont le Haut-commissariat aux droits de l'homme (HCDH) et le Conseil des droits de l'homme avec ses experts indépendants, ont été créés pour surveiller l'application, promouvoir, protéger et développer les droits de l'homme.

 

Dans son message pour la commémoration, le Secrétaire général BAN Ki-moon a appelé à réfléchir sur la lutte continue pour que tous puissent partout bénéficier de ces droits de l'homme universels, en disant : "les défis auxquels nous devons faire face aujourd'hui sont tout aussi intimidants que ceux auxquels étaient confrontés les rédacteurs de la Déclaration. Nous sommes confrontés à une urgence alimentaire et à une crise financière globale. Les agressions humaines sur l'environnement se poursuivent. La répression politique existe dans de trop nombreux pays. Et, comme toujours, les plus vulnérables sont aux premières lignes des abus et de la détresse" (Texte intégral).

 

La Haut-commissaire aux droits de l'homme, Mme Navi Pillay, a appelé à accroitre les efforts pour mettre en place des standards en matière de droits de l'homme dans le monde entier : "Des dizaines de millions de personnes dans le monde ne savent toujours pas qu'elles ont des droits et qu'elles peuvent s'en prévaloir, et que leurs gouvernements sont responsables de ces droits devant eux, et devant un important corpus législatif national et international". Elle a déclaré : "En dépit de nos efforts au cours de 60 dernières années, de nombreuses personnes vont manquer cet anniversaire, et il est crucial que nous conservions cet élan, afin de permettre à de plus en plus de gens de se lever et de réclamer ce qui leur est dû" (texte intégral).

 

Film et livre Stories on Human Rights by Filmmakers, Artists and Writers

Un projet spécial, appelé Histoires sur les droits de l'homme par des réalisateurs, des écrivains et des artistes (Stories on human rights by filmmakers, writers and artists) compte environ 20 court-métrages de 3 minutes dans les six langues officielles des Nations Unies et produits par des réalisateurs venant du monde entier. Un livre accompagne ces films, qui décrit des informations de base sur les films et les réalisateurs, et qui comprend des textes d'auteurs éminent, tels Gabriel Garcia Marquez, Khaled Hosseini, Naghib Mafuz, Toni Morrison et d'autres, et des affiches dessinées par des étudiants en art de plus de 20 pays.

 

Ce projet a été rendu possible grâce à l'engagement et au soutien créatif de nombreux individus, et le soutien financier de l'Union européenne, le Ministère français des affaires européennes, et le Serviço Social do Comércio (SESC) de São Paulo, au Brésil. Les projections sont organisées dans de nombreux pays dont la France, le Brésil, l'Italie, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Tunisie.

D'après les organisateurs, certains films sont des récits crûs de vies quotidiennes, alors que d'autres adoptent une approche plus métaphoriques. Ils donnent tous à réfléchir et propres à initier des discussions sur les droits de l'homme. Les enseignants et activistes des droits de l'homme y trouveront du matériel pour tous les âges et tous les backgrounds.

 

Ce projet filmographique, part importante de cette année de célébration de l'anniversaire de ce document historique, incluent dans un même mouvement la Famille des Nations Unies, les secteurs privés et publics, les médias, les écoles, les artistes et les autres représentants de la société civile du monde entier.

 

Quelques autres événements de par le monde

 

Bangkok

L'équipe pays des Nations unies en Thaïlande, en collaboration avec la Commission nationale des droits de l'homme, a organisé un événement à l'Université de Chulalongkorn le 9 décembre, en lançant leur publication conjointe "Dignity and Justice for All of Us: Our Voices are Heard in Thailand".

 

Les auteurs et les contributeurs à cette publication sont des personnes renommées en Thaïlande. Dans cette publication, chaque article de la Déclaration fait l'objet d'une analyse des expériences et de commentaires collectés auprès des gens pour lesquels l'article est particulièrement pertinent, en général et dans le contexte thaï. Parmi les contributeurs, on peut compter : M. Mechai Viravaidya, Mme Angkhana Neelapaijit, M. Tej Bunnag,  le professeur Vitit Muntabhorn, et M. Boripat Donmon.

 

Le Caire

En Egypte, des journalistes seront récompensés pour avoir écrit le meilleur article concernant les droits de l'homme, au cours d'une cérémonie organisée conjointement par le Centre d'information des Nations Unies au Caire et le Human Rights Capacity Building Program à l'Institut Al-Ahram le lundi 15 décembre.

 

Genève

Mercredi 10 décembre, l'Office des Nations Unies à Genève et l'UNITAR ont organisé conjointement la deuxième conférence dans le cadre de la série de lecture à 16h30, un débat ouvert avec la participation des prix Nobels Shirin Ebadi et Wole Soyinka sur le thème "Les droits de l'homme sont-ils universels ?" 

 

Une session commémorative du Conseil des droits de l'homme se tiendra vendredi 12 décembre, dans la nouvelle Salle des Droits de l'homme et de l'alliance des civilisations (Salle XX), au Palais des Nations, qui comprendra un segment de haut niveau avec la participation du SG et du Haut-commissaire aux droits de l'homme dans l'après-midi. La session sera ouverte pour un discours du Président du Conseil, l'Ambassadeur Martin Ihoeghian Uhomoibhi du Nigeria, et une lecture de la Déclaration dans plusieurs langues par des enfants.

 

Le même jour, à 13h, le film Stories on human rights by filmmakers, writers and artists sera projeté dans le cinéma (Salle XIV).

 

New York

Le dernier volet de la série de dialogues sur les droits de l'homme, "Reclaiming The Vision: The Universal Declaration of Human Rights Today” verra la participation de Mme Navi Pillay, Haut-commissaire aux droits de l'homme, du Professeur Philip Alston, de Larry Cox, Michael Ratner, et du Professeur Patricia Williams. Cet événement se tiendra à 13h15 en salle de conférence 4.

Toujours le 10 décembre, Le Prix des Nations Unies dans le domaine des droits de l'hommen sera remis au cours d'une session plénière spéciale commémorative de l'Assemblée générale, dans le hall de l'AG, à 15h. Les récipiendaires sont : Mme Louise Arbour, M. Ramsey Clark, le Dr. Carolyn Gomes, le Dr. Denis Mukwege et l'organisation Human Rights Watch. Mme Benazir Bhutto et Dorothy Stang recevront un prix à titre posthume.

 

Une projection de Stories on human rights by filmmakers, writers and artists avec une introduction de Mme Navi Pillay aura lieu à l'auditorium Dag Hammarksjöld Auditorium à 18h.

L'Université des Nations Unies organise une lecture intitulée "Les droits de l'homme : les 60 prochaines années", par Thomas Pogge, philosophe dans le domaine de la justice globale. Le Dr. Pogge est professeur de philosophie et d'affaires internationales à l'université de Yale. Cette lecture aura lieu jeudi 11 décembre à 15h en salle de conférence 4.

 

Lundi 15 décembre, un concert spécial du West-Eastern Divan Quintet, avec la participation du célèbre pianiste et Messager de la paix Daniel Barenboïm, aura lieu dans le hall de l'AG.

 

 

Timor-Leste  

Le premier "Prix Sergio Vieira de Mello-MINUT pour les droits de l'homme" sera annoncé en décembre. Ce prix sera remis par le Président du Timor-Leste, S.E.M. José Manuel Ramos, à un individu, un groupe ou une institution, qui aura contribué de manière significative à la cause des droits de l'homme dans le pays.

 

Vienne Facing Nations: Culture of Humanity

En Autriche, le Service d'information des Nations Unies coopère avec le télédiffuseur ORF et un certain nombre d'autres partenaires dans un projet culturel intitulé "FACING NATIONS - culture of humanity". Inspiré par le fait que les habitants de la petite ville autrichienne de Graz (Population : 250,000 et seule "Ville des droits de l'homme" en Europe) viennent de plus de 150 pays différents, l'artiste Oskar Stocker y a passé 8 mois pour rencontrer, dessiner et peindre les portraits des différentes nationalités. Le résultat en est un "panorama de l'humanité" de plus de 150 mètres de long, avec 124 portraits d'habitants de Graz de différentes nationalités. 

Des informations sur les autres activités prévues sont disponibles en ligne

 

Evénements précédents

Depuis 2007, les Bureaux des Nations Unies dans le monde ont organisé de nombreux événements sur les différents aspects que revêtent les droits de l'homme sur le thème : "Dignité et justice pour tous". En voici quelques exemples :

 

Démontrant la portée universelle de la campagne pour les 60 ans de la Déclaration, les Bureaux de l'ONU en Azerbaïdjan, au Brésil, au Congo, en Egypte, en Grèce, au Paraguay et en Russie, ont organisé des séminaires, des conférences, et des discussions sur des questions telles que les droits des handicapés dans la perspective des droits de l'homme.Blue Cape of Human Rights | Credit: UNRIC Brussels

A Bruxelles, la Conférence "Defenders Take the Floor" en octobre organisée conjointement par le CRINU, le Parlement européen et la Commission européennes, a célébré les défenseurs de droits de l'homme dans le monde, avec, entre autres choses, une performance silencieuse de Blue Cape of Human Rights.

 

Patras, en Grèce, a accueilli une exposition internationale de peinture sur les droits de l'homme, pendant que Brazzaville, et Erevan accueillait des expositions locales.

 

Une exposition photographique mettant une perspective historique sur les défis actuels des droits de l'homme s'est déroulée à Prague, et République Tchèque.

 

En Côte d’Ivoire, L'Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a mis en place 80 clubs des droits de l'homme dans les écoles. Des programmes télé et radio ont été diffusés tout au long de l'année.

 

En Inde, le 7 décembre, 2500 étudiants ont Couru sur la plus grosse avenue de New Delhi pour célébrer le 60e anniversaire de la Déclaration. Cette course était organisée par le CINU de New Delhi, en collaboration avec la Commission nationale des droits de l'homme. 

 

En Afrique du Sud, le CINU et le Haut-commissaire aux droits de l'homme, avec la Commission sud-africaine des droits de l'homme ont collaboré pour mettre en place une campagne de bannières de 10 jours dans les plus grandes villes du pays.