* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Améliorer la vie des personnes déplacées internes
18 décembre 2008 / 11:34

[Posté : New York | Author:  iSeek]

Site internet du conference Jeudi, à New York, les personnes déplacées internes seront au coeur d'un évènement spécial de sensibilisation aux multiples causes du déplacement, qui traitera de l'étendue du problème, du sort des déplacés et de ce qui doit être fait pour remédier à ce problème.

Les personnes déplacées internes sont des personnes qui se trouvent forcées de quitter leur domicile mais qui, à l'inverse des réfugiés, restent au sein des frontières de leur pays.

Jeudi 18 décembre, à 13 heures, en salle de conférence 2, une table-ronde sera organisée sur les Dix ans des Principes sur le déplacement interne et leur mise en place au niveau national.

L'évènement sera co-accueuilli par John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, et Walter Kälin, Représentant du Secrétaire général pour les droits fondamentaux des personnes déplacées.

Francis Deng, ancien Représentant du Secrétaire général sur le déplacement de population, et actuel Conseiller spécial pour la prévention du génocide, prononceront un discours. 

Les personnalités suivantes participeront également à la table-ronde :

Son Excellence M. Hoshyar Zebari (Ministre des affaires étrangères de l'Iraq)
Carlos Suarez (Mission de Colombie)
Bill Frelick (Human Rights Watch)

L'objectif de l'évènement est de présenter le profil global du sort des personnes déplacées internes, notamment dans le contexte de la nécessité d'incorporer les droits des personnes déplacées internes dans la législation nationale. 

En 1998, les Principes directeurs du déplacement interne ont été présentés à la Commission des droits de l'homme en tant qu'effort visant à compiler et réitérer les droits de l'homme internationaux existants et les provisions du droit international humanitaire applicables aux personnes déplacées internes.  Les Principes directeurs ont été développés par une équipe d'experts juridiques internationaux dirigés par le Représentant du Secrétaire général sur les droits fondamentaux des personnes déplacées internes et avec le soutien de la Brookings Institution. 

Au cours de la décennie qui s'en est suivie, les Principes directeurs ont été largement reconnus comme faisant figure d'autorité par un nombre d'organisations internationales et régionales.  Aussi, gouvernements, agences des Nations Unies, organisations régionales et organisations non gouvernementales utilisent les Principes directeurs comme base des programmes et soutien aux personnes déplacées internes.

Le plus important, en dépit du fait que les Principes directeurs n'aient pas été rédigés ou formellement approuvés par un procédé intergouvernemental et ne liant par conséquent pas les Etats, un nombre croissant de gouvernements et d'organisation régionales les utilisent comme base pour leurs lois et politiques sur le déplacement interne.

Les organisations de la société civile et les personnes déplacées internes considèrent les Principes directeurs comme un outil d'amélioration de l'accès à leurs droits.  Au Sommet 2005 du Millénium des Nations Unies, les Principes directeurs ont été unanimement reconnus comme un cadre international important pour la protection des personnes déplacées internes".

Nouvelle campagne et film

Flim | Credit : IRIN A cette occasion, une nouvelle campagne globale de sensibilisation sur les personnes déplacées internes sera lancée.  Elle est organisée par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) avec le soutien de partenaires.

La campagne a également pour objectif de sensibiliser l'opinion aux multiples causes du déplacement ainsi qu'à l'étendue du problème, au sort des déplacés et à ce qui doit être faie pour y remédier.

Un nouveau film de l'IRIN (Integrated Regional Information Networks) sur le déplacement en République démocratique du Congo sera également présenté.

Le film de neuf minutes est disponible en ligne.  Il existe différents niveaux de résolution.

L'IRIN a pour principal rôle de proposer à la communauté humanitaire des actualités et des analyses sur l'Afrique sub-Saharienne, le Moyen-Orient et certaines régions de l'Asie.  L'IRIN est une partie intégrante d'OCHA, mais ses services sont indépendants d'un point de vue éditorial.  Ses rapports ne reflètent pas nécessairement le point de vue des Nations Unies, de ses agences ni de ses Etats Membres.