* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Au Mexique, l'ONU et ses partenaires nationaux lancent un programme pour traduire la Déclaration
17 décembre 2008 / 03:10

[Posté : Mexico City | Auteur : CINU Mexico City]

Partie intégrante de la première phase d’un projet de deux années dans le cadre duquel la Déclaration des droits des peuples autochtones devrait être traduite en 20 des principales langues autochtones du Mexique | Credit : CINU Mexico CityL'ONU du Mexique et ses partenaires nationaux ont présenté la première phase d'un programme conjoint de traduction de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

Agissant conformément aux mots souvent mentionnés du Secrétaire général BAN Ki-moon selon lesquels les populations les plus affectées par les violations des droits de l'homme sont celles qui ont le plus besoin de les connaître, les Nations Unies au Mexique, conjointement avec la Commission nationale pour la promotion des peuples autochtones (CDI) et l'Institut national sur les langues autochtones (INALI), ont développé un projet de traduction de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones dans les langues autochtones du Mexique.

Conférence de presse à Mexico City à l’occasion du lancement des deux premières versions de la Déclaration des droits des peuples autochtones, en Maya et en Huasteca Hidalgense | Credit : CINU Mexico CityAu vu des 11 familles linguistiques autochtones, des 68 groupes de langues et des 364 variations parlées au Mexique, il s'agit bel et bien d'un programme ambitieux qui permettra à chaque communauté et à chaque classe d'école du pays de bénéficier de la Déclaration puisque ce document clef sera disponible dans divers formats afin de mieux répondre aux besoins d'une audience particulière.

Le 15 décembre, à la conférence de presse qui s'est tenue au CINU de Mexico City dans le cadre du 60e anniversaire de l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme et dans le contexte de l'Année internationale des langues, les partenaires du système des Nations Unies, le CINU de Mexico City, le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ont conjugué leurs forces avec la Commission nationale pour la promotion des peuples autochtones et l'Institut national sur les langues autochtone pour lancer les deux premières versions de la Déclaration, en Maya et en Huasteca Hidalgense.  Le lancement s'inscrit dans la première phase du projet de deux ans qui devrait donner lieu à 20 traductions de la Déclaration des droits des peuples autochtones dans les principales langues autochtones du Mexique.

Le texte de la Déclaration, imprimé dans un format très attrayant, est accompagné d'un compact disque qui présente la version originale du texte.  De plus, cette documentation a été postée sur la page spéciale du site internet du CINU de Mexico City, qui reçoit en moyenne 13 000 visites par jour.