* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Pleins feux sur les évènements et activités de la Journée des droits de l’homme
11 décembre 2008 / 04:23

[New York | Auteur : iSeek]Staff in Vienna read the Universal Declaration of Human Rights | Credit: UNIS Vienna

Mercredi, aux quatre coins du monde, le personnel des Nations Unies a pris le temps de réfléchir à l’importance des droits de l’homme et de sa promotion en organisant concerts en plein air, marches, cérémonies de remise de prix, pièces de théâtre et plus encore sur le thème du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDR).   Poursuivez votre lecture pour savoir ce qui s’est passé dans des localités comme La Paz, Lusaka et Moscou. 

 

Les résumés suivants présentent une sélection des évènements et activités partagés avec iSeek. 

 

Addis-Abeba

 

En Ethiopie, au Cinéma Sebastopol, du Centre d’exposition de la Meskel Square, s’est tenue une projection inaugurale de Leamalak Beakabet, film sur les droits de l’homme par Rehobot Promotion avec soutitrage en anglais.

 

A la Commission économique pour l’Afrique, des courts métrages ont été présentés, la Commission éthiopienne des droits de l’homme a fait une déclaration.  M. Fidele Sarassoro, Coordonnateur résident de l’ONU, et M. Abdoulie Janneh, Secrétaire général adjoint et Secrétaire exécutif, ont également lu des déclarations.

 

Le personnel a aussi participé à une marche des droits de l’homme commençant à l’église Urael et Mexico Square et s’achevant à Meskel Square. 

 

BangkokBangkok celebration | Credit: ESCAP

 

Un évènement public conjointement organisé par les Nations Unies et la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a rassemblé des représentants du Gouvernement royal thaïlandais, de la communauté diplomatique, de la société civile et des médias.  L’évènement s’est tenu sur la place Chumchuree à l’Université de Bangkok.    

 

Dans le cadre de la campagne d’anniversaire qui dura toute l’année, la Commission économique pour l’Asie et le Pacifique et la Commission nationale des droits de l’homme ont lancé une publication conjointe intitulée Dignity and Justice for All of Us: Our Voices are Heard in Thailand. Celle-ci présente une analyse des expériences et commentaires de personnes provenant du pays entier et pour qui certains articles spécifiques de la Déclaration ont une pertinence particulière dans le contexte thaïlandais.  De nombreux auteurs et contributeurs de la publication sont des personnalités connues en Thaïlandaises.  

 

L’évènement lors duquel le livre fut lancé a donné lieu à des présentations officielles suivies par des points de vue clefs et des commentateurs dont les expériences personnelles et les connaissances sont présentées dans la publication.  Des artistes thaïlandais ont également joué de la musique et dansé.  Les articles de la Déclaration ont été lus par cinq personnes, à savoir un enfant, une personne handicapée, un aveugle, un prisonnier et un étudiant d’université.  

 

BucarestBucharest event | Credit: UNIC Bucharest

 

Le Centre d’information des Nations Unies de Bucarest était partenaire d’un concours d’écriture pour enfants et jeunes lancé par l’Ambassade des Etats-Unis et sponsorisé par Hewlett-Packard sur le thème « Quel est le droit fondamental qui compte le plus à mes yeux ? »  Les vainqueurs seront annoncés en janvier 2009 et les essais seront publiés sur les sites internet du CINU et de l’Ambassade.

 

En Roumanie, la Journée des droits de l’homme a marqué le dernier jour de la campagne de 16 jours qui avait pour but de mettre un terme à la violence contre les femmes.  Elle était co-organisée par le FNUAP et le CINU.  Une représentation théâtrale fut présentée à cette occasion.

 

Lagos

 

Le CINU de Lagos, en collaboration avec Zonta International Club and Women’s Board, Nigéria, proposa une activité de sensibilisation à la promotion du respect des droits de l’homme à travers l’art, des exposition culturelles, des performances musicales, des sketches, des poèmes, des peintures et des affiches représentant les droits de l’homme, réalisés par des élèves de certaines écoles de Lagos. 

 
La PazDeclaration | Credit: UNIC La Paz

 

Le CINU de La Paz a organisé un évènement ambitieux appelé Declarathon.  Il s’agissait d’un évènement original comprenant 24 heures de lecture continue de la Déclaration, dont les peuples étaient les protagonistes.

 

La Déclaration contient des éléments symboliques tels que la participation de tous les êtres humains, indépendamment de leur sexe, race, culture, âge, appartenance sexuelle ou apparence physique.  Chaque composante a été invitée à lire la Déclaration des droits de l’homme pendant les heures réservées à cet effet, et ce, dans sa langue natale. 

 

LusakaLusaka event | Credit: UNIC Lusaka

 

Le CINU de Lusaka a organisé un concert en plein air à Chawama Market, auquel ont participé près de 600 personnes.  Dans le but de renforcer la sensibilisation des droits contenus dans la Déclaration, une version de la DUDR a été distribuée en anglais et dans les sept langues locales principales.

 

Une table-ronde fut organisée à l’Université de Zambie et un Symposium à l’Alliance Française.  Parmi les invités figuraient notamment le Vice Président républicain, M. George Kunda ; le Coordinateur résident de l’ONU, M. Macleod Nyirongo ; le Chef de la Délégation de la Commission européenne, Dr. Derek Fee ; d’autres diplomates attachés à la Zambie, des représentants du Gouvernement, de la Commission européenne, le personnel des Nations Unies ainsi que des exposants de divers groupes professionnels faisant la promotion des activités ayant trait aux droits de l’homme.

 

Mexico City

 

Le CINU de Mexico City a organisé une couverture extraordinaire de l’anniversaire dans El universal, l’un des quotidiens clefs du Mexique, dont une rubrique présentant le message vidéo du SG et de nombreuses informations sur la Déclaration.  

 

MoscouMoscow event | Credit: UNIC Moscow

 

Le CINU de Moscou a travaillé avec le Bureau local du Haut-Commissariat aux droits de l’homme pour présenter une exposition de peintures d’enfants âgés de 8 à 10 ans.  Chaque peinture présentait un article de la Déclaration.

 

L’évènement a regroupé quelque 30 enfants qui ont reçu des cadeaux spéciaux offerts par M. Dirk Hebecker, Conseiller des droits de l’homme de l’équipe de pays des Nations Unies.  M. Oleg Malghinov, Chef du Département des droits de l’homme du Ministère des affaires étrangères, et M. Anatoly Kossov, Directeur du Studio d’art des enfants, ont également participé à la cérémonie et prononcé un discours. 

 

New York Kenneth Roth (left) receives the award from Miguel d'Escoto Brockmann, President of the sixty-third session of the General Assembly, on behalf of Human Rights Watch, as Navanethem Pillay, United Nations High Commissioner for Human Rights, looks on | Credit: UN Photo/Eskinder Debebe (234416)

 

A New York, les activités consistaient en des tables-rondes, la projection de courts métrages et la remise du Prix de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme lors d’une réunion commémorative spéciale qui s’est tenue à l’Assemblée générale. 

 

Ouvrant deux tables rondes de l’Assemblée générale commémorant l’anniversaire de la Déclaration, le Président de l’AG, Miguel D’Escoto, a souligné le fait que l’éducation, la santé, l’emploi, le logement, la culture, la nourriture et les loisirs pour tous les êtres humains constituent l’ « essence » du document. 

 

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Navi Pillay, a décidé de se concentrer sur un aspect spécifique de la question, à savoir les victimes et les punitions des abus.  Navi Pillay, d’origine indienne, a déclaré au Centre d’actualités : « On m’a dit des choses telles que « les secrétaires blanches ne peuvent pas recevoir d’instructions d’une personne noire ». Elle a évoqué son enfance en Afrique du Sud, pays où régnait l’apartheid et où elle devint avocate dans une société stratifiée par la discrimination raciale institutionnalisée. 

 

 

PragueUNIC Prague and Amnesty International poster

 

La veille de la Journée des droits de l’homme , le CINU, en coopération avec le Ministère des affaires étrangères de la République tchèque, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme en République tchèque et le Comité tchèque d’Helsinki ont organisé une cérémonie à l’occasion de l’inauguration d’une exposition du travail d’Octavio Roth dans l’entrée des Nations Unies.

 

A la suite des discours prononcés par M. Karel Vasak, ancien Secrétaire général de l’Institut des droits de l’homme à Strasbourg, et Mme Libuse Silhanova, membre fondatrice et actuelle présidente du Comité tchèque d’Helsinki, un chœur a chanté.

 

Mercredi, les résultats d’une enquête d’opinion publique sur la perception des droits de l’homme en République tchèque ont été rendus publics par le CINU de Prague.

 

Une nouvelle affiche conjointement produite par Amnesty International de la République tchèque et le CINU a également été exposée.  Elle présente des personnalités tchèques connues, dont des chanteurs pop, des écrivains, des sportifs de haut niveau et des acteurs.

 

Vienne Concert in Vienna | Credit: UNIS Vienna

 

Le SINU de Vienne a organisé un concert à l’heure du déjeuner à la Rotonde du Centre international de Vienne.  L’Orchestre des femmes d’Autriche joua plusieurs morceaux de musique contemporaine et classique. L’évènement a aussi donné lieu à une lecture de l’intégralité du texte de la Déclaration, dans 31 langues : tous les articles ainsi que le Préambule ont été lus à voix haute par une personne différente dans sa langue natale.

 

Etant donné que la Déclaration est censée être le document le plus traduit au monde, le SINU de Vienne a non seulement rendu hommage aux nombreuses cultures et nationalités représentées au Centre international de Vienne en organisant l’évènement mais aussi à l’Année internationale des langues étrangères, célébrée en 2008.  

  Deputy Governor Dr. Kurt FLECKER, Mayor Mag. Siegfried NAGL, ORF-Moderator Barbara RETT, Director of the United Nations Information Service Vienna Maher NASSER, Federal President Dr. Heinz FISCHER, Vice-Mayor Lisa RÜCKER, artist Oskar STOCKER, Governor Mag. Franz VOVES and ORF-Styria Director Gerhard DRAXLER | Credit: UNIS Vienna

L’article Un a été lu en allemand par le Représentant permanent de l’Autriche auprès des Nations Unies à Vienne, l’Ambassadeur Helmut Boeck.  Les membres du personnel et autres bénévoles ont fait une lecture des différents articles dans des langues telles que l’amharique, le birman, l’ukrainien et l’ouzbek.  

 

"Aujourd’hui, en ce lieu, j’ai l’impression de représenter ma nation entière", a confié un lecteur, qui a présenté l’article 13 en fijian.

 

L’exercice qui consistait à trouver 31 lecteurs était relativement simple.  Il s’agissait d’inviter des collègues et des amis à participer.  Cependant, il s’est révélé être plus difficile lorsque, par exemple, un employé de l’ONUDI qui s’était proposé de lire l’Article 6 en penjâbi, a découvert que la traduction officielle était rédigée dans une écriture qu’il ne maitrisait pas.   

 

Tous les lecteurs et participants se sont montrés très enthousiastes à l’idée de partager le texte important dans leur langue.  La lecture de nombreux articles ont déclenché des applaudissements spontanés du public.  La traduction anglaise a été projetée sur écran simultanément pour que tous les participants puissent suivre l’évènement.

 

Environ 100 membres du personnel, représentants de Missions permanents et visiteurs ont pris part à l’évènement. 

 

A Graz, plusieurs personnalités notables, dont Heinz Fischer, le Président autrichien, ont assisté à l’ouverture du “panorama de l’humanité”, long de 150 mètres, intitulé "FACING NATIONS - culture of humanity”.  Une histoire détaillée est disponible en ligne.