* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
La Vice Conseillère pour les questions de police participe à une patrouille nocturne au Libéria et se rend en Côte d'Ivoire
11 novembre 2008 / 11:36

[New York | Auteur : DOMP]

DPKO Deputy Police Adviser Ann-Marie Orler greeting the King of Bouka at a Medal Parade (Credit: DPKO)

En octobre, Ann-Marie Orler, Vice Conseillère pour les questions de police, s'est rendue au Libéria et en Côte d'Ivoire dans le cadre de son premier voyage officiel depuis son entrée en fonction en mai dernier.

 

Lors de sa visite du 17 au 21 octobre au Libéria, Mme Orler a pris part à une patrouille à Monrovia, aux côtés d'Henrik Stiernblad, Commissaire de police de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).

 

Mme Orler a visité les stations et dépôts de police des zones de la capitale en proie à la criminalité, où elle a pu constater la manière dont les membres du personnel de la police des Nations Unies (UNPOL) travaillent en collaboration avec leurs homologues de la Police nationale libérienne (LNP).  Depuis 2004, la MINUL a accompagné la restructuration et la formation de la LNP, dont la réhabilitation et la restructuration des stations de police à travers le pays désormais sorti de la guerre.

  DPKO Deputy Police Adviser Ann-Marie Orler on a night patrol in Liberia | Credit: DPKO

Mme Orler a pu observer les défis infrastructurels auxquels les institutions de l'état de droit doivent faire face au Libéria suite à la guerre.  Elle a vu les officiers de police utiliser des torches et des bougies à cause du manque d'électricité lors de leur travail de nuit.  Dans un poste de police, l'équipe a entendu dire que le propriétaire du bâtiment entamait une action juridique pour expulser la police des lieux.  La Conseillère adjointe pour les questions de police s'est également entretenue avec le personnel de la LNP et d'UNPOL sur des questions telles que les femmes et les enfants détenus.

 

Elle a expliqué que "les officiers de police libériens et de l'ONU font un excellent travail dans des conditions extrêmement difficiles.  Il est crucial que nous améliorions les infrastructures dans les stations de police afin de faciliter le travail de la LNP et de permettre la mise en place du mandat de l'UNPOL".

 

Cette année, le personnel et les stations de police au Libéria ont été la cible d'une attaque et une station « UNMIL-funded Quick Impact Project » a été incendiée.  Les officiers de la LNP ont informé l'équipe sur la violence mafieuse, qui a fait plusieurs blessés parmi le personnel de police.

 

Mme Orler a aussi organisé des réunions avec la Représentante spéciale des Nations Unies, Ellen Margrethe Løj, la Représentante adjointe pour l'état de droit, Henrietta Mensa-Bonsu, des représentants du Gouvernement du Libéria et l'Inspecteur général de la LNP.

 

Mme Orler s'est rendue en Côte d'Ivoire du 21 au 25 octobre, où elle a concentré son attention sur le rôle de l'UNPOL et la période post-électorale.  Les élections présidentielles ont été repoussées à 2009 en raison de difficultés techniques lors de l'inscription des votants.  Les élections ont pour objectif de compléter le processus de paix et d'aider à réunir le pays après une guerre civile.

 

L'UNPOL dispose d'une force autorisée de 1 200 personnes en Côte d'Ivoire, dont six Unités de police formées.  La Division de police est prête à envoyer une Force de police permanente pour aider l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) avec son plan de sécurité électorale.

 

Mme Orler a également visité un centre nouvellement rouvert à Grand-Bassam, le Centre régional de formation à la lutte contre la drogue (CRFLD), qui concentrera ses efforts sur la coopération de la police au niveau régional pour combattre le trafic de drogue.  Le centre vient de terminer son premier programme de formation.

 

"Je suis satisfaite de voir le programme de formation établit, il formera une base solide pour la coopération de la police régionale dans la lutte contre le crime organisé", a déclaré Mme Orler.

 

Mme Orler et le Commissaire intérimaire de police de l'ONUCI, Pierre-André Campiche, ont participé aux célébrations de la Journée des Nations Unies en Côte d'Ivoire.