* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Vivre en harmonie avec les autres, thème de la Journée mondiale de l'habitat
03 octobre 2008 / 03:19

[Nairobi | Auteur : iSeek]

World Habitat Day 2008 Alors que les communautés dans le monde célèbrent la Journée mondiale de l'habitat 2008 lundi 6 octobre, UN-Habitat, agence basée à Nairobi, appelle tous les personnels à encourager leurs enfants à se joindre à la célébration, en prenant quelques minutes de leur temps à la maison ou en classe, pour réfléchir à ce qu'est la vie en harmonie avec les autres.

 

Afin de les aider à le faire, l'Agence a créé un exercice intitulé "Harmonious Cities" et encourage les personnels à le partager avec leurs enfants et les enseignants ou à le faire chez eux avec les enfants.

 

"Harmonious Cities", qui est aussi le thème de la Journée mondiale de l'habitat 2008, doit permettre d'enseigner aux enfants les valeurs de tolérance, de respect pour les autres, de protection de l'environnement et de partage avec les autres .

 

L'Agence encourage tous les enfants du monde à prendre quelques minutes et à faire cet exercice .

 

A propos de cette Journée

La Journée mondiale de l'habitat est une journée spéciale des Nations Unies, célébrée dans le monde entier le premier lundi d'octobre. "C'est un jour pour penser à nos villes et où et comment nous y habitons", explique-t-on à l'Agence.

 

La Journée mondiale de l'habitat est une journée spéciale de l'ONU, célébrée dans le monde entier le premier lundi d'octobre. "C'est un jour de réflexion sur nos cités et sur où et comment nous y vivons", explique-t-on à l'Agence. La ville-phare de cette édition 2008 est la capitale angolaise, Luanda.

 

Les experts s'accordent sur le fait que plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes, dont certaines n'offrent même pas les facilités de base, telles que l'accès aux systèmes sanitaires. "Cette année, le thème de la Journée mondiale de l'habitat est les Cités harmonieuses et comment nous tous - pauvres, riches, jeunes et vieux - pouvons mieux vivre ensemble dans des villes plus saines et plus propres".

 

A l'occasion de cette Journée, la Directrice exécutive d 'UN-HABITAT, Mme Anna Tibaijuka, a dit dans son message : "Les défis des changements climatiques et de la pauvreté urbaine sont étroitement liés et la solution à ces défis dépend de la façon dont nous rendrons nos cités harmonieuses".

 

Elle a expliqué que "notre expérience avec les gouvernements, les autorités locales, les communautés et le secteur privés nous donne autant d'atouts pour faire face à ces défis".


Le Secrétaire général BAN Ki-moon, dans un message, a dit que beaucoup des défis les plus urgents auxquels le monde devait faire face - pauvretés, catastrophes naturelles, augmentation des prix du pétrole et de la nourriture - étaient très liés à l'urbanisation rapide.  

 

Le logement dans l'Agenda de l'ONU 

 

En 2005, presqu'un tiers de la population urbaine des pays en voie de développement vivait dans des bidonvilles. En Afrique subsaharienne, cette proportion dépasse les 60%, ce qui signifie que des investissements massifs sont nécessaires pour fournir l'accès à l'eau, aux services sanitaires, et des logements ou des espaces de vie durables et suffisants, par exemple. "Mais même dans cette région, et dans d'autres où les manques ne sont pas si profonds, des interventions simples et peu onéreuses peuvent faire beaucoup", a dit le SG.

 

Il y a, dans les Objectifs du Millénaire pour le développement, un appel à une amélioration signification des vies de plus de 100 millions d'habitants des bidonvilles d'ici à 2020. Les villes, a dit M. BAN, possèdent un potentiel énorme pour être des endroits où le développement équilibré prévaudrait, où diverses populations pourraient vivre en harmonie, et où des conditions de vie saines pourraient coexister avec des niveaux peu élevés de consommation d'énergie et de production de déchets

 

L'urbanisation, a-t-il ajouté, change la physionomie d'un paysage pour toujours, et la façon dont la terre, l'eau et l'énergie sont utilisées. "Bien menée, elle [l'urbanisation] peut donner aux gens des opportunités et les aider à prospérer. Mal faite, elle diminue les niveaux de sécurité, souille l'environnement et exacerbe la marginalisation de ceux qui déjà soufrent et sont exclus".

 

Un monde qui s'urbanise rapidement ne tend pas à être harmonieux, si les habitants des bidonvilles ne jouissent pas des mêmes opportunités de trouver du travail et d'améliorer leurs conditions de vie. "Il ne sera pas non plus harmonieux si l'accroissement et l'expansion des zones urbaines se fait au détriment de l'environnement naturel", a-t-il ajouté .

 

Le SG a appelé tous les partenaires à faire de leur mieux pour matérialiser ce potentiel, et pour créer des conditions de vie décentes pour toutes les femmes tous les hommes et les enfants, qui permettraient de protéger l'héritage naturel et de promouvoir une croissance plus verte et plus sensée.

 

Bangkok 

A Bangkok , la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique ( CESAP) et UN-HABITAT

ont mis en ligne gratuitement des Guides rapides afin d'aider les dirigeants politiques à gérer la situation des zones urbaines pauvres dans la région et pour répondre à une croissance sans précédent des bidonvilles et établissements urbains sauvages, qui hébergent maintenant plus de 500 millions de personnes dans la région Asie-Pacifique .  

 

Ces sept guides sont dans un format facile à lire. Ils présentent une vue d'ensemble des tendances et des questions principales, des recommandations et des outils .

 

Ils seront lancés le 6 octobre à l'occasion de la Journée mondiale de l'habitat et seront lancés simultanément au Cambodge et en Indonésie à la fin du mois. Ils ont été lancés au Népal le 29 septembre.

 

Dans une déclaration du Service d'information de l'ONU et de la CESAP à Bangkok, il est dit que ces guides présentent les politiques durables et inclusives nécessaires pour permettre aux pauvres des zones urbaines à sortir de la pauvreté - une première étape critiques dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement