* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Le Secrétaire général convoque une réunion ministérielle sur la réduction des risques de catastrophes pour l'adaptation aux changements climatiques
02 octobre 2008 / 12:15

[New York | Auteur : ISDR]Secretary-General BAN Ki-moon delivers remarks during a ministerial meeting on reducing disaster risks in a changing climate. (Credit: UN Photo 199509 / Rick Bajornas)

Les impacts et les pertes dues aux catastrophes continuent à augmenter de par le monde, et les catastrophes liées au temps affectent des millions d'individus supplémentaires aux quatre coins du monde.  Le cyclone au Myanmar , les innondations en Inde et l'actuelle saison des ouragans dans les Caraïbes ne sont là que quelques exemples des conditions climatiques extrêmes qui devraient s'aggraver avec les changements climatiques.

Le 29 septembre, pour aider les Etats Membres à trouver des solutions pour s'habituer aux catstrophes climatiques, le Secrétaire général BAN Ki-moon a organisé une réunion ministérielle à New York. [ Discours du SG en anglais  ]

 

Le Secrétaire général a appelé les ministres à montrer la voix à Poznan, en Pologne, en faisant avancer la réduction du risque de catastrophes comme un élément important de l'adaptation aux changements climatiques.  Il a demandé aux gouvernements d'accorder la priorité à la mise en place des mesures de réduction des risques de catastrophes, afin de réaliser les objectifs arrêtés par le Cadre d'action de hyogo (2005-2015).

 

"Nous ne devons pas remettre à plus tard", a déclaré le Secrétaire général.  "Si nous sommes trop lents à vous adapter aux changements climatiques, nous risquons de rendre les catastrophes encore plus catastrophiques qu'elles ne le seraient.  Nous devons nous appuyer sur le Cadre d'action de Hyogo et les connaissances en matière de réduction des catastrophes pour protéger les populations les plus vulnérables du monde contre les changements climatiques". 

 

DSG Asha-Rose Migiro, ISDR Director Sálvano Briceño and USG for Humanitarian Affairs John Holmes at ministerial meeting on reducing disaster risks in a changing climate. (Credit: UN Photo 199603 / Rick Bajornas)

Les mesures de réduction des risques de catastrophes aident déjà à réduire l'impact des catsatrophes naturelles.  Par exemple, la plantation de mangroves au

Vietnam et l'investissement chinois dans le contrôle des innondations ont sauvé des vies et permis d'éviter d'importantes pertes économiques.  On estime que les dépenses de la Chine en matière de contrôle des innondations, s'élevant à 3,1 milliards de dollars US entre 1960 et 2000, ont permis d'éviter la perte de 12 milliards de dollars US, selon la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques  (CCNUCC).

 

La réunion a rassemblé quelque 200 participants de 86 Etats Membres pour discuter des solutions pour adapter les effets des changements climatiques.  Les Etats membres ont partagé leurs expériences dans la réduction des risques de catastrophes dans leurs pays et exprimé leur inquiétude vis-à-vis de la vulnérablilité accrue due aux changements climatiques et la nécessité de disposer de davantage de ressources financières pour faciliter l'adaptation aux changements climatiques, notamment la réduction des risques de catastrophes.

 

Le sujet fera l'objet d'une attention particulière d'un atelier qui se tiendra à Proznan, en décembre, et qui offre une opportunité pour les négociateurs des changements climatiques de discuter en détails des questions de réduction des risques avant de s'engager sur la voix de la terminologie rigide des accords nécessaires d'ici décembre 2009.  

Liens utiles

 

Stratégie internationale de prévention des catastrophes  

 

  Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques